Ou sont les gens à qui El Hadi a fait appel ?

1

KABYIE (Tamurt) – El Hadi Ould Ali, s’il reste un gramme de principe dans son esprit, ne doit plus remettre ses pieds en Kabylie comme Khalida Toumi. Ses appels à contrecarrer le MAK, comme l’a indiqué Hocine Azem, ont eu un effet contraire.

Aucun Kabyle ne lui a prêté écoute. « On veut que ce El Hadi sort dans la rue pour nous affronter. Il va peut être comprendre que l’écrasante majorité des Kabyles n’est pas comme ceux qui il achète avec des sandwiches frites-omelette », ironise Hafid, un jeune militant du MAK.  « C’est la meilleure réponse à El Hadi Ould Ali et à ses mentors. Le wali de Tizi-Ouzou est au moins un étranger, mais lui il n’est qu’in traître. Sans plus », lâche notre interlocuteur.

Le pouvoir  comptait beaucoup sur El Hadi Ould Ali et le wali de Tizi-Ouzou pour faire barrage au MAK. C’est le fiasco total pour ce Kabyle de service. Son poste de ministre est remis en cause. Cette fois il n’a pas pu satisfaire ses mentors. Le jour ou il sera éjecté du pouvoir il se retrouvera seul, comme Kahlida Toumi actuellement.

« Dites à El Hadi qu’on a pas besoin de sa tamazight. On a tracé notre chemin vers l’intendance. A la libération de notre pays, lui et sa smala ne doivent plus mettre leurs pieds en Kabylie qu’ils ont souillée », tonne une jeune femme qui dit avoir participé pour la première fois à la marche du MAK. Que fera le pouvoir algérien dans cette situation ? il n’a qu’à reconnaître le GPK  seule et unique solution !

Lounès B