Gestion financière des établissements publics : De nombreux responsables dans le collimateur des enquêteurs de l’ IGF en Kabylie

8

ECONOMIE (Tamurt) – De sources sûres, on nous informe que des brigades de l’Inspection Générale des Finances (IGF) seront envoyées dans les prochains jours dans la wilaya de Tizi-Wezzu afin d’enquêter sur de nombreuses affaires de mauvaise gestion des établissements publics et des institutions de l’État.

Les brigades de l’I G F auront pour mission de débusquer toutes les personnes impliqués de près ou de loin dans des affaires douteuses où de nombreux milliards sont disparus sans laisser de traces. Ces brigades d’enquête cibleront la maison de la culture Mouloud Ath Maâmar où nos sources parlent de gros sous qui ont été utilisés à des fins inavoués sans traçabilité dans les financements des actions de cet établissement dont les budgets annuels se chiffrent à des dizaines de milliards.

L’autre structure qui recevra la visite des agents de l’IGF est le théâtre communal kateb yacine pour l’histoire des requêtes concernant le montant faramineux de l’enveloppe de sa réhabilitation envoyées par des élus au gouvernement. L’APW de Tizi-Wezzu, les œuvres universitaires, l’hôpital Nedir seront passés au crible par les brigades de l’IGF qui remonteront jusqu’à une gestion d’une quinzaine d’années et qui cibleront des personnes qui ont eu à gérer de maniéré mafieuse l’argent du contribuable.

Parmi ces responsables certains sont déjà incarcérés et ceux ont pris la fuite à l’étranger alors que d’autres leurs passeports leurs sont confisqués jusqu’à la fin des résultats de cette enquête affirment nos sources qui citent même d’anciens directeurs de wilaya, d’ex maires et présidents de l’APW seront remis à la justice s’ils sont débusqués par les enquêteurs.

Kamel. S