Ghardaia: L’Association des victimes d’Octobre de Bougie accuse le pouvoir

0
BOUGIE (Tamurt) – L’association des parents des victimes et des blessés du 5 octobre 1988 de Bougie (AVO) a pondu une déclaration en date du 11 du mois courant dans laquelle elle dénonce l’inertie, le laxisme et la complaisance du pouvoir vis-à-vis de la situation tragique que vit le peuple mozabite. 
Les rédacteurs se disent interpellés par cette situation et condamnent, par conséquent, le pouvoir qui la maintient dans un pourrissement porteur de drames, de meurtres, de lots de sang et de larmes. Par ce stratagème, le pouvoir veut exercer un odieux chantage sous forme de « c’est moi ou c’est l’enfer et l’hécatombe » est-il souligné dans la déclaration.
Ils condamnent également la légèreté avec laquelle des régions entières sont livrées aux exactions et aux répressions aveugles ceci près de trois décennies après les événements d’octobre 1988 lesquels ont fait plusieurs dizaines de tués par balles explosives et des milliers de blessés déniés de leurs droits à ce jour.
Amaynut