Glissement de terrain à Azouguen – 6 maisons familles sinistrées au village Tadart

2

Une catastrophe naturelle s’est produite, hier soir, dans la région d’Azouguen. Six maisons ont été emportées par un glissement de terrain provoqué par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région ces trois derniers jours.
Les familles ont quitté leurs domiciles en urgence et se sont retrouvées à la rue. Les sinistrés ont failli même passer la nuit à la belle étoile sans la générosité des villageois qui les ont pris en charge.
Les autorités locales, qui n’ont jamais daigné prendre le glissement en charge depuis des années, ont brillé par leur absence. Aucun responsable au niveau local ni élu ne s’est manifesté. Le chef de daïra a refusé même de recevoir les sinistrés.

Devant cette situation catastrophique et le mépris des autorités locales, les habitants de Tadart ont manifesté ce matin devant le siège de la mairie et de celui de la daïra, mais les autorités locales continuent toujours à ignorer les réclamations des villageois, sous le motif qu’elles ne peuvent rien faire devant une catastrophe naturelle.
Les villageois de Tadart ont haussé le ton et ont menacé d’incendier le siège de la daïra. Suite à quoi, le chef de daïra a décidé de reloger dans des logements sociaux trois familles et a promis de prendre en charge les trois restantes dans les jours à venir.

Karima Oufli

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici