Le Gouvernement algérien fait appel aux charlatans

1
Benghebrit et les charlatans
Benghebrit et les charlatans

ALGÉRIE (Tamurt) – Bizarrement même les membres du gouvernement croient au père Noël comme leur président d’ailleurs qui n’a pas cessé de faire le tour des zaouïas.

La ministre de l’éducation a, de son côté, fait appel à Ali Aya, militant du FIS, pour une fatwa ou une roquia afin que les syndicats de l’enseignement mettent fin à leur grève. Au lieu de trouver des solutions aux problèmes posés, les dirigeants algériens se tournent vers les charlatans.

Amaynut