GPK : Interpellation du professeur Salem Chaker à Alger

21

COMMUNIQUE (Tamurt) – Grand chercheur à l’Inalco et à l’université d’Aix-en-Provence dans le domaine berbère, défenseur de la cause amazighe en générale et kabyle en particulier, le Professeur Chaker a de nouveau été soumis à des intimidations auxquelles il n’a jamais été sensible. N’ayant rien à lui reprocher en dehors de ses idées et de ses conviction, ce grand homme a été relâché après quelques tracasseries administratives.

Il faut rappeler que les responsables et militants de la cause kabyle, les partisans de l’autodétermination de la Kabylie sont systématiquement interpellés aux frontières algériennes depuis la création de l’G.P.K., le Gouvernement Provisoire Kabyle.

L’G.P.K. condamne fermement cette atteinte à la liberté de pensée et de circulation d’un homme de paix comme le Pr Chaker, comme il exige que le pouvoir algérien cesse les pratiques d’un autre âge et qui le mettent au ban des nations.

Paris le 01/07/2012

Makhlouf IDRI, Porte-parole de l’G.P.K.