Grève de deux jours massivement suivie

0
Grève dans les écoles

ALGERIE (Tamurt) – Pour exiger le retrait du projet de révision de l’âge ouvrant droit à la retraite lequel est passé de 50 ans à 60 ans après l’annulation de la retraire anticipée, en vigueur depuis une décennie, l’intersyndicale, constituée de plusieurs syndicats autonomes, a appelé à une grève de deux jours, pour le lundi 17 et le mardi 18octobre, laquelle a été suivie massivement, dans son premier jour,  dans la région de Bougie.

Satisfait du taux de suivi qui avoisine les 80 %, les syndicalistes considèrent que la grève a été réussie totalement. Celle-ci a été décidée, selon ces derniers, dans le but de protéger les droits et acquis des travailleurs. En effet, les syndicats appellent à la révision totale du statut de la fonction publique et à l’annulation du nouveau système de retraite qui obligerait le travailleur à rester en poste jusqu’à l’âge de 60 ans, quel que soit le nombre d’années travaillées.

Par ailleurs, les mêmes représentants des travailleurs, notamment ceux du secteur de l’éducation, disent non « au projet de loi de budget 2017 qui puise ses ressources dans les poches du simple citoyen pour remplir celles du FMI ». ils font appel, aussi, à la ministre de l’éducation pour éloigner l’école des querelles politiciennes et idéologiques afin de permettre un bon climat pour un travail satisfaisant.

Amaynut