Grève illimitée dans les lycées de Tizi Ouzou : Le FFS soutient les enseignants grévistes

2

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Près de deux mois après le déclenchement de la grève illimitée dans tous les lycées de la wilaya de Tizi-Ouzou, les partis politiques commencent enfin à réagir car c’est toute la société qui se sent concernée par ce conflit interminable. La première réaction vient donc d’être enregistrée par la fédération de la wilaya de Tizi-Ouzou du Front des Forces Socialistes (FFS).

« La fédération du FFS de Tizi-Ouzou  suit avec inquiétude le conflit qui oppose, depuis plusieurs semaines, le syndicat Cnapeste et l’administration », souligne le FFS qui rappelle que la grève qui touche les établissements scolaires de la wilaya de Tizi-Ouzou perdure sans qu’une solution ne vienne  mettre fin à la détresse des élèves  et à l’inquiétude de leurs parents. « La fédération FFS de Tizi-Ouzou regrette l’absence d’une volonté claire de la part des autorités de régler cette crise. Les mesures prises jusqu’ici, particulièrement les ponctions sur salaires, ne peuvent mener vers une solution mais risquent d’exacerber la tension entre les antagonistes et de pousser au pourrissement », ajoute le plus vieux parti d’opposition.

Ce dernier salue en outre la lucidité et l’esprit de responsabilité des élèves et de leurs parents qui ne se sont pas laissé entrainer dans une logique de confrontation contre les enseignants et appelle les deux partenaires à travailler ensemble pour donner un dénouement positif à cette situation. « Devant la gravité  de la situation et l’urgence d’une solution, le FFS met les autorités devant leurs responsabilités quant à leur démarche dans ce conflit et appelle toutes les parties à privilégier le dialogue et le compromis pour aboutir  à une solution dans l’intérêt de notre wilaya et de nos enfants », conclut la fédération du FFS de Tizi-Ouzou, dans son communiqué rendu public ce mardi au moment où le syndicat autonome le  Cnapeste a annoncé la poursuite de la grève.

Tahar Khellaf