Guerre fratricide « Tufeg ţnefxa di ţnasif »

8

KABYLIE (Tamurt) – Dans une vidéo mise en ligne par le chef du groupe parlementaire du FFS, un certain Bouaïche dont on a oublié le prénom et qui a accepté vénalement depuis déjà un certain temps d’être le pourfendeur attitré du MAK, s’en prend pernicieusement à un cadre du RCD qui a candidaté dernièrement aux Sénatoriales à Tizi-Ouzou.

La vidéo en question est une glorieuse prestation de Bouaïche devant un auditoire restreint mais qui a eu lieu en Kabylie même. Ce qui est pire ! Le perfide Bouaïche a dit : « dans 10 ans, ceux qui s’adonnent au haram seront aux commandes du pays. Explicitement, il ajoute que ce sont ceux qui vendent des vins et spiritueux qui seront aux commandes dans 10 ou 20 ans ». Un tel langage, résolument intégriste, proféré par le chef du groupe parlementaire du FFS d’une Assemblée prétendument nationale vise directement M. Hamid Aït Saïd du RCD qui a postulé aux dernières sénatoriales.

Jusqu’ici, les patriotes kabyles considèrent M. Hamid Aït Saïd comme un frère et un potentiel défenseur de la Kabylie de ses ancêtres et de sa civilisation. Quant à Chafa Bouaïche qui a déjà pris fait et cause au wahabisme, qu’il sache qu’il nous trouvera devant lui et que le jour est proche où sa propre famille lui demandera des comptes à la manière kabyle qu’il semble tant mépriser.

Ass 30/08/2016

Le Groupe de Patriotes de Kabylie