Les habitants de Tiboualamine ferment la RN 9 à Aokas

2
DJOUDER Said

AOKAS (Tamurt) – Les habitants du village de Tiboualamine, relevant de la commune de Tizi N’Berber, d’où est originaire Saïd Djouder, ce cadre en retraite de la conservation des forêts qui a disparu depuis le jeudi 30 du mois de mars, ont procédé, tôt dans la matinée du dimanche, à la fermeture de la route nationale n° 9, reliant Bougie à Sétif, à proximité du village de Tala  Khaled, relevant de la commune d’Aokas.

Ils ont demandé aux autorités de redoubler d’efforts dans les recherches pour retrouve l’un des leurs qui semble être  victime d’un kidnapping.  C’est le maire de la commune de Tizi N’Berber qui a pu convaincre les présents que la fermeture de route ne peut être une solution à cette mystérieuse disparition. Moins de trois heures plus tard, la route a été rouverte à la circulation.

Disparu depuis le jeudi 30 du mois de mars, Saïd Djouder n’a plus donné signe de vie et des rumeurs folles circulent sur son compte. On a même laissé entendre que son cadavre a été découvert du côté de Boulimat alors que certaines langues parlent de rapt des services de sécurité qui lui reprochent  d’avoir créé un climat malsain au niveau de sa formation politique, le FLN en l’occurrence, en contestant sa position dans la liste de candidats aux élections législatives.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici