Hakim Meddane chez Matoub avec la Coupe d’Afrique

1
Hakim MEDDANE chez MATOUB
Hakim MEDDANE chez MATOUB

KABYLIE (TAMURT) – C’est une initiative des plus louables que vient de prendre le grand et célèbre ancien joueur de la JSK Hakim Meddane à l’égard du chantre du combat identitaire amazigh et du géant Matoub Lounès.

En effet, Hakim Meddane s’est rendu au domicile du rebelle Matoub Lounès dans le village natal du poète à Taourirt Moussa. Certes, il ne s’agit pas là d’une information méritant d’être donnée, car depuis l’assassinat de Matoub Lounès le 25 juin 1998, Hakim Meddane, à l’instar d’une infinité d’autres sommités du football kabyle, se rendent régulièrement à Taourit-Moussa pour se recueillir sur la tombe de l’artiste assassiné et aussi pour exprimer leur fidélité au combat pour lequel s’est sacrifié Matoub Lounès. Mais la nouveauté cette fois-ci, c’est que Hakim Meddane ne s’est pas rendu seul à Taourirt Moussa. Il a emporté avec lui le trophée de Coupe d’Afrique des Nations. Hakim Meddane a ainsi, à travers ce geste, eu une pensée toute particulière et a rendu hommage à sa manière au rebelle.

Ce geste revêt un caractère tout particulier car il intervient au moment où on célèbre deux dates- anniversaires de deux événements liés au parcours et au combat de Matoub Lounès. Le premier est celui qui coïncide avec le 9 octobre de chaque année et qui rappelle la lâche agression à l’arme à feu perpétrée par un gendarme contre Matoub Lounès à Michelet. Le second événement est la libération de Matoub Lounès par ses ravisseurs après une période de séquestration de quinze jours et ce, le 10 octobre 1994. Ce geste de la part de Hakim Meddane à l’égard de Matoub Lounès est un défi lancé à l’endroit de tous les détracteurs du rebelle et de l’ensemble de ses ennemis qui sont toujours sur le pied de guerre afin de tenter, vainement et ridiculement voire sottement, bien sûr, d’effacer les traces indélébiles que le rebelle a laissées dans tous les esprits des kabyles et des berbères de manière générale. Merci Hakim Meddane pour ce geste qui est, en réalité, un acte courageux voire un téméraire que l’ancien pilier de la JSK prend à ses risques et périls.

Tarik Haddouche

1 COMMENTAIRE

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici