Heddad n’a pas payé ses journalistes depuis quatre mois

2
Ali Haddad
Ali Haddad

ALGÉRIE (Tamurt) – Depuis presque quatre mois, les journalistes des rédactions “Le Temps d’Algérie”, “El waqt” et “Dzaïr TV”, propriétés du richissime Heddad, n’ont pas touché leurs dus. Les journalistes, une centaine environ, ne savent plus à quel saint se vouer ni à quelle porte frapper pour se faire entendre.

Le comble, et selon une journaliste de ces rédactions à Tizi-Ouzou, aucune explication n’a été donnée aux journalistes par les responsables. Une attitude, qualifiée de mépris par les journalistes de Heddad, dont la plupart sont des pères de famille. Pis encore, c’est depuis deux ans que cette situation perdure. Pratiquement les journalistes de Heddad ne touchent pas leurs salaires a temps et ils sont dans l’obligation de patienter au moins trois jusqu’à six mois parfois.

On se demande comment l’homme, qui est parmi les plus riches d’Algérie, ne peut pas payer une centaine de journalistes à temps? Aucun syndicat n’existe pour défendre ces pauvres journalistes. Celui qui ose réclamer quoi que ce soit sera licencié sans aucun état d’âme.

Ravah Amokrane