Hitler s’affiche sur les bus de Washington pour dénoncer la «haine islamique des juifs»

0

Fidèle au Premier amendement sur la liberté d’expression, la compagnie de bus américaine n’a pas pu refuser ces publicités…

Hitler discute tranquillement avec [Hadj Amin al-Husseini, le grand mufti de Jérusalem->http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Amin_al-Husseini]. «La haine islamique des juifs: c’est dans le Coran», affirment-ils. Des publicités dénonçant «la haine islamique des juifs» avec l’image d’Hitler pour appuyer le discours, s’affichent depuis mardi sur les bus de Washington (Etats-Unis) sans que les autorités de transports de la capitale ne puissent les interdire.

«Deux-tiers de l’aide va à des pays islamiques»

Les publicités, affichées sur les flancs de vingt bus, montrent une photo du dictateur nazi en train de discuter avec son «fidèle allié» disent-elles, Hadj Amin al-Husseini, grand mufti de Jérusalem pendant la Seconde guerre mondiale. «La haine islamique des juifs: c’est dans le Coran. [Deux-tiers de toute l’aide américaine va à des pays islamiques. Arrêtez le racisme. Arrêtez l’aide aux pays islamiques», peut-on lire sur les publicités.->http://freedomdefense.typepad.com/]

Les publicités qui doivent continuer à circuler jusqu’à la mi-juin, ont été commandées par l’organisation American Freedom Defense Initiative (AFDI), qui entend «faire prendre conscience des ravages de l’idéologie suprématiste islamique», selon son site internet.

La libre expression protégée par la Constitution américaine

Sur le site internet de l’AFDI, sa co-fondatrice Pamela Geller indique que cette campagne est une réponse à celle menée en avril par [ le groupe American Muslims for Palestine (AMP)->http://www.ampalestine.org/] qui disait: «Arrêtez l’aide américaine à l’occupation israélienne»

«Nous ne pouvons pas refuser des publicités sur la base de leur contenu», a indiqué une porte-parole des transports de la ville. Une décision de justice concernant une autre campagne de l’AFDI sur les autobus en 2012 avait été autorisée sur la base du droit à la [ libre expression protégée par la Constitution américaine.->http://fr.wikipedia.org/wiki/Constitution_des_%C3%89tats-Unis]

Voir aussi :