Hocine Azem enlevé par la police politique en Kabylie

0

KABYLIE (Tamurt) – Hocine Azem, militant et membre fondateur de l’URK et membre du Congrès Mondiale Amazigh a été enlevé aujour’dhui, samedi 21 avril, vers 19h20 à Iwadiyen, en Kabylie, par les services de sécurité en tenues civiles, selon des militant de l’URK de cette région qui ont pris attache avec notre rédaction. 

Un ami à lui et sa femme , avec qui il était, sont aussi kidnappés par la police politique du régime colonial d’Alger. Personne ne sait ou ils sont embarqués. Les téléphones portables des trois militants kabyles sont fermés. Hocine Azem fait face à une terrible pression des services de sécurité ces derniers temps. Chaque semaine les services de sécurité l’embarque et le presse avec des questions sur ses activités politiques au sein de l’URK.  La police politique le surveille dans le moindre mouvement, pourtant ainsi atteinte à sa liberté de circulation et même à sa vie intime.

Ravah Amokrane