Hommage à Nabila Djahnine ce mercredi à Aokas

4
Hommage à Nabila Djahnine

BOUGIE (Tamurt) – En hommage à Nabila Djahnine, lâchement assassinée par les intégristes terroristes, un certain 15 février 1995, à Tizi-Ouzou, le mouvement associatif d’Aokas organisera le mercredi soir, à partir de 18 heures, un rassemblement au niveau de la placette mitoyenne de la poste de la ville.

Fidèles à leurs habitudes de solidarité avec les peuples et les personnes opprimées, les habitants de la coquette station balnéaire d’Aokas organisent, également, des pensées aux défunts notamment ceux qui avaient apporté une pierre à l’édifice de la démocratie et de l’amazighité comme le fut feue Nabila Djahnine.

Elle n’avait qu’une trentaine d’années lors de son assassinat. Membre du Comité de cités universitaires de l’université de Tizi-Ouzou, où elle avait poursuivi ses études supérieures en architecture, Nabila Djahnine participa à la fondation du Syndicat national des étudiants algériens, comme elle contribua, dans les années 1980, à la préparation et au déroulement des Deuxièmes Assises du Mouvement culturel berbère, pour la reconnaissance par le pouvoir politique de la langue et la culture amazighe.

Amaynut