Hué à Biskra : Ahmed Ouyahia empêché de poursuivre son discours

16
ouyahia
ouyahia

ALGÉRIE (Tamurt) – Il est tout à fait clair et évident que les citoyens qui ont empêché Ahmed Ouyahia de poursuivre son discours, dans la wilaya de Biskra, ont été manipulés par ceux qui veulent barrer la route au premier ministre qui veut se présenter aux élections présidentielles de 2019, avec le soutien d’une grande partie des résidus du DRS. Le lieu : une salle de conférence de la wilaya de Biskra. L’occasion : l’anniversaire de la création du Rassemblement National Démocratique (RND).

Ahmed Ouyahia entame à peine son discours quand plusieurs citoyens présents dans la salle se mettent à siffler et à lancer des cris de façon continuelle. Croyant à une réaction passagère, Ahmed Ouyahia tente de faire la sourde oreille. Il essaye de poursuivre son intervention. Mais les cris de dénonciation ne cessent pas ; plutôt ils se poursuivent. C’est alors qu’Ouyahia perd le contrôle de ses nerfs. Le visage d’Ahmed Ouyahia rougit. On n’a pas l’habitude de le voir ainsi. Ahmed Ouyahia a su toujours, grâce à son sens de la répartie empreint de populisme, s’en sortir des situations difficiles lors de ses interventions comme celle de ce jour. Cette fois-ci, ça n’a pas marché.

Ahmed Ouyahia, après avoir réfléchi, pendant quelques secondes sur quelle attitude adopter, car ne pouvant plus continuer son discours dans un tel brouhaha, s’est mis lui aussi à répliquer en criant, comme un manifestant : « Perturbateurs ! perturbateurs, perturbateurs !!! ». Il est suivi dans son élan par ses supporters présents dans la salle. C’est la première fois qu’Ahmed Ouyahia est ainsi hué en plus d’un meeting interne où l’assistance est vraiment triés sur le volet.

L’accès aux meetings d’Ahmed Ouyahia est soumis à une extrême surveillance. Le pouvoir sait à quel point Ahmed Ouyahia est impopulaire dans la société. C’est pourquoi, ce n’est pas le simple citoyen qui peut assister aux rencontre qu’il préside. Le fait que des personnes, ayant pour dessein de huer Ahmed Ouyahia, aient pu accéder avec facilité à la salle où s’est déroulé le discours d’Ouyahia démontre que le coup contre ce dernier n’est pas vraiment parti de l’extérieur.

Tarik Haddouche