Hypocrisie d’Amar Ghoul : « Je suis pour la reconnaissance de Yennayer »

6

KABYLIE (Tamurt) – Il y a 15 jours, l’islamiste Amar Ghoul, également ministre des transports avait déclaré au journal arabophone Ennahar : « je ne célébrerai pas Yennayer car je suis musulman. C’est un pêché de fêter cette date ». Quelques jours après, il a déclaré le contraire, histoire de démentir sa déclaration, mais sans jamais apporter aucun démenti ni précision au journal Ennahar.

Aujourd’hui, il a été envoyé en Kabylie le jour de Yennayer et de la marche du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie par le pouvoir dans le seul but de narguer les habitants de la région.

Arrivé ce matin à Tizi-Ouzou, en tant que ministre, il a inauguré le nouveau siège somptueux de son parti le TAJ ! « Je suis pour l’officialisation de Tamazight », aurait-t-il laissé entendre à une poignée de militant de son parti à Tizi-Ouzou.

Le discours à deux vitesses de Ghoul ne fait que confirmer son manque de responsabilités dans ses positions politiques.

« Je pense qu’Amar Ghoul a intentionnellement insulter la Kabylie à Alger, histoire de faire réagir les militants du MAK, pour aller ensuite déclarer le contraire en Kabylie le jour même de Yennayer. Une manière de diffamer les militants et les journalistes qui ont dénoncé ses déclarations. A vrai dire cet islamiste n’a aucune considération pour la Kabylie et ce n’est plus un secret pour personne », nous a fait remarquer une militante du MAK.

Les multiples déplacements de Ghoul en Kabylie n’ont pour but que de tâter le terrain. Enfin, le peuple Kabyle n’a pas besoin de la reconnaissance du pouvoir. Il milite pour son autodétermination et pour la sauvegarde de son identité.

Karima Oufli