Idir réagit à son tour et répond à ses détracteurs

52

ALGERIE (Tamurt) – Après Lounis Aït Menguelet, c’est au tour du chanteur idir de réagir pour répondre à ses détracteurs. Dans un message, également laconique, Idir n’a pas été tendre envers ceux qui l’ont critiqué pour avoir repondu à l’invitation de Sellal, premier ministre du régime colonial algérien.  

« Merci à toutes et à tous pour vos marques d’affection envers Lounis et moi. Votre rapidité à répondre montre à la fois votre indignation vis à vis de quelques individus et votre désir de protéger les acquis culturels et artistiques de notre belle Kabylie. Elle, si convoitée si courtisée mais qui n’est le monopole de personne et encore moins celui des gens qui utilisent les insultes pour convaincre », déclara d’emblée le chanteur Idir. Pour ce qui concerne la campagne de dénigrement, Idir lui a réservé la plus grande partie de sa réponse.

« À propos des insultes, et bien à l’occasion de la fête des Mères, la mienne de là où elle se trouve vous remercie de l’avoir traitée ainsi. Enfin, ce qui nous comble de bonheur, c’est que nous n’avons même pas eu besoin de vous convaincre du caractère mensonger de ces accusations, Lounis et moi. Il était tout simplement impensable que votre confiance et notre fidélité ne continuent pas leur chemin. Merci pour ces frissons et cette chaleur du cœur. N’en doutez pas, nous ne négocierons jamais notre identité et notre intégrité. La plus belle des récompenses est que vous soyez fiers de nous. Quant aux autres je leur dirai que le bruit des vaguelettes n’a jamais empêché les poissons de dormir et ainsi ils pourront retourner tranquillement à leur sommeil frileux d’exilés de l’Histoire. Merci du fond du cœur », laisse entendre Idir. Les deux chanteurs Kabyles qui sont concernés dans cette affaire de la rencontre avec Sellal à Alger ont préféré éviter de polémiquer et de répondre, après l’accalmie, à leurs détracteurs.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici