Il a été organisé à l’initiative de l’association Amusnaw. – Séminaire autour du thème : « Processus et planification stratégique »

0

Tizi-Wezzu, Tamurt.info : Pas moins d’une quinzaine d’associations scientifiques et culturelles ont bénéficié de ce rendez-vous scientifique. Relevons d’emblée que ce séminaire aurait pu profiter même aux cadres et acteurs d’entreprises économiques de la région car, à coup sûr, en prenant connaissance et en assimilant la méthodologie proposée à l’issue de ce séminaire, ils ne pourraient que rendre plus performantes leurs entreprises respectives tant sur les plans de production que sur ceux de l’équilibre et de projection et d’innovation.

A titre d’exemple, les animateurs de cette conférence recommandent en premier lieu, et ce, dans le chapitre « diagnostic et analyse de la situation actuelle », contenu dans la première étape, qu’ « afin d’être en mesure de mener à terme votre processus de planification stratégique, vous devez recueillir le maximum d’informations possible sur votre association – comme se pourrait être aussi une entreprise à caractère purement économique -. Ces informations serviront de référence tout au long de l’exercice de planification stratégique et une partie sera utilisée pour la rédaction du document final (plan stratégique) ». Ensuite, suit la démarche sur laquelle repose sur 4 aspects à savoir l’aspect philosophique, l’aspect budgétaire, l’aspect programmatique et l’aspect gestionnaire et organisationnel.

En même temps, les bénéficiaires de cette rencontre, d’une réelle dimension universitaire, ont appris que chacun de ces 4 aspects repose sur un ensemble de points et de valeurs concrets. En effet, au niveau de l’aspect philosophique par exemple, la personne devant faire une planification stratégique doit se baser sur les origines de son association (entreprise), les valeurs fondamentales de celle-ci, l’énoncé de sa mission actuelle, etc. Arrive en deuxième lieu ce qui est appelé « la sous-étape » laquelle est composée de plusieurs paramètres et chacun de ceux-ci repose sur un des éléments sous-jacents mais bien réels.
Nos lecteurs doivent savoir que plusieurs autres techniques rentrant dans le cadre de la planification stratégique seront mises en avant par les animatrices de ce séminaire. En effet, l’ensemble des techniques et méthodes proposées par Mmes Ana Garay et Ferroudja Moussaoui seront réparties à travers sept étapes et chacune de ces étapes en question seront composées de plusieurs sous-étapes.

Les recommandations, dans leur ensemble, sont portées sur un support écrit composé de dix pages. Nous réitérons que ce séminaire organisé par l’association que dirige M. El-Hachemi Touzène peut être vivement profitable non seulement aux associations culturelles et scientifiques de tout genre mais aussi aux entreprises à caractère économique. Il est vivement suggéré d’avoir dès lors ce document de référence sur son bureau à la portée de main.

Saïd Tissegouine.info