Il a reçoit des intimidations au téléphone – Le frère du journaliste Tamurt TV menacé

0

La ligne éditoriale de la chaîne de télévision Kabyle, Tamurt TV, et les deux journaux électronique Tamurt et Siwel, gène à plus d’un titre les plus hauts responsables et décideurs algériens, ainsi que les services de sécurité. Les journalistes identifiés et leurs proches font face à des intimidations et même de menaces de mort. Après l’agression de notre journaliste Saïd Tissegouine et son arrestation au début de cette année, le frère de notre journaliste et présentateur des informations de la chaîne web, Tamurt TV, Nassim Imarzouguèn, reçoit des appels téléphonique par des inconnus qui l’intimide et qui les menacent. « Je veux juste me rassurer que tu es le frère de Nassim qui présente les informations de la chaîne Tamurt TV », lui déclaré une personne anonyme au téléphone la première fois. Mais par la suite les appels sont devenus récurrents et menaçants, nous dira le frère du journaliste de la région d’Ath Wezguen. Les appels répétitifs et menaçants, qui émanent certainement des services de renseignement, inquiètent sérieusement la famille du journaliste et surtout son frère qui est visé puisque Nassim Imarzuguen est établi en Suisse. Une manière peut être de le faire taire en menaçant les membres de sa famille. Ce genre de comportement renseigne clairement la nature du régime en place qui terrorise toute voix qui ne partage pas la position de cette dictature déguisée. Les journalistes de Tamurt TV, Tamurt TE Siwel sont plus que jamais déterminés à relever le défi. Le nombre de téléspectateurs et de lecteurs de ces trois organes de presse monte en flèche. Les rédactions seront renforcées tout prochainement pour répondre aux besoins de nos lecteurs. Les menaces de morts, les arrestations ou autres ne feront jamais peur ni aux journalistes de Tamurt qui travaillent bénévolement .

Youva Ifarwen