Il aura lieu à Irdjen (Larbâa Nath Irathen) : Le festival « l’été en poésie et en musique » est né

0
Festival de poésie et de musique Kabyle
Festival de poésie et de musique Kabyle

CULTURE (Tamurt) – Le festival dénommé « l’été en poésie et en musique » est né et il aura lieu à partir du 30 août prochain au village Boudjelil dans la commune d’Irdjen (daira de Larbâa Nath Irathen). Ce festival qui promet d’être grandiose est organisé par Emev (Enterprise d’organisation d’événements culturels) en collaboration avec l’association culturelle « Amezyab n lahna ».  L’un des organisateurs principaux de ce festival précise qu’il s’agit d’un « événement dédié aux expressions culturelles et artistiques dans toutes leurs dimensions ». « Au delà de l’aspect festif , le festival réunira des poètes, des musiciens, des auteurs, des comédiens, conteurs, chanteurs.

Ce sera l’occasion pour tout ce beau monde de rencontrer son public et de permettre à ce dernier d’apprécier le talent des intervenants qu’il n’a pas l’occasion de rencontrer souvent », ajoute Malek Amirouche. Ce dernier explique qu’il s’agit d’une manière de briser les distances qui empêchent de nombreux villageois d’y assister et de savourer des moments de pur bonheur que procure la culture : ceci participera à la création des bonnes traditions pour l’épanouissement des esprits, surtout en ces temps où notre jeunesse se sent livrée à elle même.

« L’été en poésie et musique, anevbdu s tmedyazt d uzawan sera aussi l’ occasion de créer des passerelles entre les artistes, les auteurs confirmés et les jeunes talents en herbe. Ceux-là qui ont besoin de visibilité et de se frotter à l’expérience des aînés pour se frayer un chemin menant à la réussite. Les échanges et le partage des expériences permettront sûrement le lancement de beaucoup de projets et la naissance de nouvelles idées », ajoute Malek Amirouche. Les volets conférences et tables rondes seront au programme de ce festival « pour aborder plusieurs thématiques, musique, poésie, littérature ».

Il y aura aussi, indique-t-on, des ateliers pour enfants et jeunes en vue de les initier sur place aux différentes disciplines artistiques. D’autres parts, « l’été en poésie et en musique, anevbdu s tmedyazt d uzawan », sera, selon les organisateurs, le rendez-vous par excellence des poètes et des musiciens, qui n’ont pas souvent l’occasion de se rencontrer et de s’exprimer ensemble, afin de créer une collaboration pour la production des œuvres de qualités en matière de chansons.

Ce festival, souligne Malek Amirouche, permettra certainement la mise en valeur du village Boudjelil, un village doté d’une superbe organisation, grâce au dynamisme de son association, « Ameziav n’lehna », très active et présente sur terrain. Rappelons que le village Boudjellil a été lauréat du cinquième prix du village le plus propre de la wilaya de Tizi-Ouzou, dans son édition de 2016.

Tahar Khellaf