Il coïncidera avec la visite du président français François Hollande en Algérie : Rassemblement devant l’ancienne mairie de Tizi Ouzou le 19 décembre 2012 à 11h

6

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK), par la voix de son Conseil régional de Tizi-Ouzou, a appelé à un rassemblement populaire devant le siège du musée de (ex-mairie) de Tizi-Ouzou située au centre ville. Le rassemblement aura lieu le 19 décembre prochain à 11 heures, date qui coïncidera avec l’arrivée du président français, François Hollande, pour une viste officielle en Algérie. C’est ce qui ressort dans une déclaration-appel dont une copie nous a été transmise.

« Le président français vient en Algérie les 19 et 20 décembre 2012. Connaissant l’influence de la France sur l’Algérie, il est clair que le régime raciste d’Alger ne tient que grâce à la caution et le soutien de Paris » est-il écrit dans le dit document qui précise par ailleurs que « La France, connue pour sa politique pro-arabe et son soutien à tous les régimes to-talitaires d’Afrique, tourne le dos aux Amazighs qu’elle tient responsables de la décolonisation de leur pays respectif ».

C’est pourquoi le mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie rappelle avec force que « Les Kabyles sont en droit voire en devoir d’exiger que le France cesse de faire leur malheur en sacrifiant leurs droits en tant que peuple et en tant que nation sur l’autel de ses intérêts économiques. En tournant le dos à l’aspiration profonde de la Kabylie à son autodétermination, la France ne fait que compromettre son avenir dans cette région du monde».

L’action projetée par le MAK se fixe de multiples objectifs, comme il est indiqué dans le même document. Il s’agit de
– « Dire non à la politique de deux poids deux mesures prônée par l’occident en général et la France en particulier en Afrique du nord.
– Soutenir le peuple frère d’Azawad contre les islamistes et Bamako et dénoncer l’attitude injuste dont il est victime de la part de la communauté internationale
»
– « réitérer le droit du peuple kabyle à son auto-détermination ».

Soyons nombreux

La Rédaction