Il est originaire d’Azeffoun, la légende du foot, Lalmas, est décédé

1
Hacène Lalmas
Hacène Lalmas

KABYLIE (Tamurt) – Hacène Lalmas, meilleur joueur de football algérien de tous les temps est décédé ce samedi 7 juillet à l’âge de soixante-quinze ans, à Alger. Victime d’un accident vasculaire-cérébral, il y a quelques années, Hacène Lalmas a lutté courageusement contre la maladie avant de céder à la mort. La dernière sortie publique de Hacène Lalmas date du mois de janvier dernier à Tizi Ouzou. Malgré la maladie, Hacène Lalmas s’est déplacé sur un fauteuil roulant jusqu’à la capitale du Djurdjura pour prendre part à l’hommage à Matoub Lounès, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du rebelle.

Hacène Lalmas est un kabyle originaire de la ville maritime d’Azeffoun. La pauvreté de sa famille et la dureté de la vie dans les villages reculés de la Kabylie enclavée, a poussé la famille de Hacène Lalmas à déménager vers Alger en quête du pain quotidien. Très jeune, Hacène Lalmas découvre qu’il devrait vouer sa vie au football car son talent est exceptionnel. Il effectue ses premiers pas dans les rangs de l’OM Ruisseau avant de devenir l’étoile scintillante du CR Belcourt. C’est d’ailleurs Hacène Lalmas qui détient le record en nombre de buts inscrits en finale de la coupe d’Algérie avec six buts en trois finales.

Il est aussi le meilleur buteur du championnat avec 150 buts à son actif. Dans les rangs de l’équipe nationale, Lalmas a été une légende vivante et il l ’est demeuré jusqu’au bout. En compagnie de Dahleb, Madjer, Belloumi, Lalmès fait partie des héros qui ont marqué le passage de l’équipe nationale à la coupe du Monde de 1982 avec notamment la victoire historique et spectaculaire mais aussi méritée face à l’équipe géante de la RFA.

Un vote réalisé en 1993 auprès de 350 techniciens du football, entraineurs et joueurs algériens, organisé par un hebdomadaire sportif, a sacré Lalmès meilleur joueur algérien de tous les temps.

Tahar Khellaf pour Tamurt