Il est rentré calmement chez lui : Mission accomplie pour Ali Benflis !

14

ALGERIE (Tamurt) – Les menaces d’Ali Benflis d’investir la rue si jamais Bouteflika était annoncé gagnant des élections carnavalesques en Algérie n’étaient que des paroles en l’air. Même humilié, ridiculisé par le régime, il s’est contenté d’annoncer qu’il allait créer un parti politique soit disant d’opposition. Sans plus. Indirectement, il a appelé ses partisans à rentrer chez eux tout comme lui. La thèse qui affirmait que Benflis a été choisi par le clan de Bouteflika, juste pour ne pas laisser la vraie opposition émerger, un scenario déjà vu en 2004, se confirme davantage avec les dernières annonces de ce faux opposant qui a berné tous les algériens.

L’opposition de Benflis au régime n’est que de la poudre aux yeux. Pour les autres lièvres, ils ont certainement reçu leurs indemnités et piaffent d’impatience d’être sollicités pour d’autres missions.
Ce qui se passe en Algérie est inédit dans les annales politiques. Luisa Hannoun, candidate aux élections, a mené une campagne pour…….un autre candidat, Bouteflika.
En Algérie, ce sont les décideurs qui choisissent eux même leur opposition pour faire de l’ombre à la vraie opposition ! En dépit de toutes ces mascarades successives, le peuple algérien continue à somnoler.

Seul le peuple Kabyle a rejeté ces élections. Un rejet qui signifie que ce peuple veut son propre Etat. C’est le moment pour la Kabylie de prendre son destin en main à l’image de tous les pays du monde. La Kabyle ne compte ni sur Benflis ni sur ses mentors ni ses comparses. Le peuple Kabyle est dans la capacité d’édifier un Etat démocratique et laïc, seule solution pour lui de se libérer du joug colonial.

R.Moussoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici