Il était connu pour son émission « Timsirin n Tmazight » sur BRTV, Nour Ould Amara n’est plus

57

HOMMAGE (Tamurt) – Grand militant de la cause berbère, Nour Ould Amara était l’un des tous premiers enseignants de berbère. Une fonction qu’il a exercé, notamment, à Ath Hichem avant de s’installer, avec sa famille, à Paris, depuis l’année 2000.

Quelques temps seulement après le lancement de BRTV, le natif d’Ath Amara (Ath Yahya) rejoint l’équipe en tant qu’animateur. Il a assuré plusieurs émissions avant de reprendre l’enseignement du berbère à travers l’émission « timsirin n tmazight » (cours de berbère).

La mort de M. Ould Amara n’a pas laissé indifférente la communauté kabyle sur Facebook, où la triste nouvelle s’est propagée telle une traînée de poudre. Plusieurs utilisateurs ont mis la photo de « l’enseignant » sur leur profil pour lui rendre hommage. Des messages de condoléances pouvaient se lire sur le profil même de Nour Ould Amara, où le dernier statut qu’il a écrit était : «Tamazi&t, tamazi&t, tamazi&t…!!! Ar tufat ay imeddukal». (Tamazight, Tamazight, Tamazight…!!! A bientôt les amis)

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, Ferhat Mehenni, le président du gouvernement provisoire kabyle, appelle « à rendre un vibrant hommage lors de son enterrement » à celui qui était «un brillant enseignant de l’héritage linguistique et grammatical de Mouloud Mammeri.»

Une communication nous a informé qu’une veillée serait organisée ce soir à partir de 20h dans le siège de BRTV [[Adresse : 1ter rue du marais, Montreuil]]. Sa femme et son entourage y seraient présents et souhaitent «vous voir nombreux pour lui dire au revoir», pouvait-on lire dans la communication.