Il était directeur du quotidien « Liberté » : Outoudert Abrous remplacé par Said Chekri

3

ALGÉRIE (Tamurt) – Désormais, Outoudert Abrous n’est plus le directeur général du quotidien algérien « Liberté » après le changement effectué au courant de la semaine écoulée au sein de ce journal qui était dans les années quatre-vingt-dix le quotidien francophone le plus vendu au Maghreb, avec 240 000 exemplaires/jour. En effet, Outoudert Abrous a été remplacé par le journaliste Said Chekri, sans qu’aucune explication ne soit donnée à la suite de ce changement qui peut donner lieu à de nombreuses lectures politiques.  

La lecture la plus plausible concernant ce changement est celle inhérente à la préparation des élections présidentielles de 2019. Quant à la version voulant faire croire à un différente entre Issad Rebrab et Outoudert Abrous, elle ne tient pas du tout la route. Les deux hommes sont des amis de longue date et ils sont tous les deux originaires du même village, à savoir Taguemount Ou Azzouz près d’Ath Douala.

Il n’y a aucun conflit entre Rebrab et Abrous. En revanche, pour les besoins de l’élection présidentielle de 2019, installer un journaliste dont le profil est celui de Said Chekri, semble obéir à un choix politique plutôt qu’à tout autre considération. Said Chekri est en effet connu pour être un journaliste très proche de Said Sadi, qui serait candidat indépendant aux élections présidentielles de 2019. Le même Said Chekri a eu à diriger une revue régionale fondée par le RCD en Kabylie, il y a quelques années.

Said Chekri aura donc à imprimer une ligne politique clairement pro-Said Sadi et de son clan (celui du général Tewfik et d’autres généraux de la même fraction de militaires). Le même scénario, pour rappel, avait eu lieu à la veille des élections présidentielles de 2004 où le même Abrous avait été remplacé par un certain Farid Alilat comme directeur général de Liberté. Mais à peine l’élection présidentielle de 2004 passée, Abrous avait été rappelé au bercail par Rebrab. Il ne faut pas s’étonner donc que Abrous revienne aux affaires, une fois la page des élections présidentielles de 2019 tournée.

Tarik Haddouche

3 COMMENTAIRES

  1. Liberté : un  » organe de propagande  » des faucons et ultras de la Junte militaire.
    .
    Oui effectivement,  » Liberté  » a été créé dans le sillage de l’instigation du RCD, ce parti-officine des  » Généraux faucons « , lancé (Février 1989) avant même la Constitution pluraliste (Mars 1989) qui allait autoriser le multipartisme… Liberté était donc dédié pour la promotion du RCD. La sinistre SM était / est derrière ce journal propagandiste. Certains de ces scoops (hum!) étonnaient par leur  » primeur « , tant on sait que ça ne peut provenir que des Officiers tortionnaires de ladite Police secrète  » gestapiste  » qui détiennent l’information sécuritaire, et livrent au compte goûte ……
    .
    Liberté est géré par Rebrab, ce patron sponsorisé et propulsé par les Généraux sanguinaires et prédateurs de la sinistre SM-DRS = Police politique secrète  » gestapiste  » = organisation criminelle et mafieuse
    .
    Liberté, comme Le Soir d’Algérie, Horizons, El Watan, En Nahar, Echourouk, etc. etc. sont dirigés par le Service de propagande et de l’intox’ de ladite Police secrète ….
    .
    Il y avait aussi  » L’Hébdo liberé  » dirigé par le Capitaine de la SM a. Mahmoudi et N. Khellassi, tous deux affiliés à la SM, mais aussi bon nombre de journalistes de ce torchon, qui employait certains plumitifs affiliés au pourri PAGS…. L’Hébdo libéré avait publié le brûlot antisémite  » Les Protocoles des sages de Sion « , un faux fabriqué de toutes pièces par l’Okhrana, la Police secrète du Tzar …..
    .
    Le Jeune indépendant, autre infeste et dégueulasse hebdomadaire, fascisant, qui est allé jusqu’à publier Les Cahiers de 1944, d’A. Hitler…. Quelle honte ! Quel opprobre ! Le message était on ne peut plus clair : ils sont capables d’aller jusqu’à horreur suprême, et ils l’avaient fait, en procédant aux massacres de masse, attentats , torture généralisée, enlèvements, assassinats ciblés…..
    .
    C’est une presse infeste, à dénoncer et boycotter

  2. Je ne connais ni l’un ni l’autre. Si j’ai defendu rebreb contre le deni dans son droit aux investissements je ne crois pas toutefois qu’il soit dans la vision altérnative à l’arabislamisme, lui qui évolue dans la sphère du système autant que son journal, qui toute de meme a un grain de modernité. il est algérianiste fonctionnel à l’arabislamisme et ses « constantes.
    -Enfin, vous qui parlez « de magreb » comme dimension geopolitique reconnaissez à la vision arabe de l’Afrique du nord une sorte de légitimation, ce qui denote une permeabilité semantique de cet arabisme conquerent.

  3. Issâd Rebrab racontait qu’il n’avait ni clan ni rien. Il prétendait être un électron libre. Est-il un proton noyauté?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici