Il faut reconcevoir la place MEKBEL à Bougie !‏

8

BOUGIE (Tamurt) – La place Saïd Mekbel a été inauguré par le wali puis ré-inauguré par le peuple, qui s’accorde à désigner le wali d’inculte. Le premier magistrat de la wilaya, Hamou Ahmed Touhami, rappelons-le, a usé et abusé de son statut pour associer le combat de feu Said Mekbel à la campagne électorale des dernières présidentielles.La place Mekbel ne cesse de faire parler d’elle. Un groupe de journalistes, artistes, associations et citoyens de Bougie, exigent des autorités  » la fermeture pure et simple!  » de ladite place. Regroupés dans un collectif, ils ont établi une déclaration commune rendue publique le 03 mai, soit le jour de sa ré-inauguration par l’association des journalistes de Bejaia (AJB).

Les signataires revendiquent une place à la hauteur de  » Bougie, cité millénaire au passé prestigieux « . Le collectif pour la reconception de la place Mekbel souhaite  » incarner une initiative citoyenne désintéressée « .

Dans l’analyse technique et artistique de la « place », ils déclarent que cette dernière est  » d’une exécution bâclée « , de « style illisible  » et d' » inspiration bidonvilesque ».

Cette analyse recense une dizaine d’anomalies dans la conception, des irrégularités que les signataires jugent dangereuses. En effet des marches irrégulières, des câbles électriques apparents pour ne citer que ces deux exemples. Sur le plan artistique, l’exemple le plus édifiant est l’omission des lunettes du défunt journaliste.

Le collectif ne s’arrête pas là. Il offre une alternative qui fait  » appel à l’intelligence collective » afin de véhiculer un renouveau esthétique sur le plan architectural et artistique; une pétition est mise en ligne pour un désaveu public de la « place Mekbel « .

http://www.petitions24.net/reconception_place_mekbel

Ikhtus