Tagemount Azouz: 3ème commémoration de la disparation de Rachid Aliche

2

Rachid Aliche est né le 07 avril 1953 à Taguemount Azouz, village situé près de Tizi Hibel, village natal de Mouloud Feraoun. Rachid Aliche était un animateur très compétant de la chaîne 2. Il a fréquenté la faculté d’Alger et l’université de Lyon en France. Il maîtrisait parfaitement la langues kabyle, Française et l’allemande.

En 1981, il publia le premier roman d’expression amazigh « ASFEL » suivi, en 1986, par son deuxième roman « FAFA ».

Rachid Aliche a beaucoup milité dans la clandestinité durant les années 1970 et a côtoyé les personnalités kabyles tels : Tahar Djaout, Mouloud Mammeri Ferhat Mehenni , Saïd Sadi, Ben Mouhamed, Abdeslam Abdenour , etc. Il a laissé un manuel d’enseignement du Kabyle pour enfant qui sera bientôt publié.

Aujourd’hui l’association culturelle TIWIZI de son village natal lui a rendu un vibrant hommage en présence des ses amis et camarades de combat, Ben Mohammed, Abdesselam Abdenour, El Hadi Ould Ali, ainsi que le P/APC d’ Ath Mahmoud et des dizaines de citoyens et citoyennes du village et de la région. Il a laissé de nombreux articles inédits qui attendent d’être publiés et qui seront certainement appréciés par les connaisseurs de la littérature et de la culture kabyles.

Après le dépôt des gerbes de fleurs, les participants ont été invités à une collation organisée au siège de l’association TIZIZWIT à la bibliothèque Rachid Alliche, puis, la foule a été invitée à voir l’exposition, très riche, qui retrace la vie et l’œuvre de l’écrivain ainsi que des photos du village Taguemount Azouz à l’époque coloniale et d’autres photos concernant les précédentes cérémonies en hommage à l’écrivain ainsi que des témoignages des artistes et amis, entre autres Ferhat Mehenni. À midi un déjeuner ‘sels s ivawen’ a été servi dans la même école en l’honneur des présents puis une projection vidéo sur la vie et l’œuvre de l’artiste a été organisée. Des témoignages des amis et proches et un récital poétique varié en hommage à Alliche ont cloturé la cérémonie.

« ILLA WALBAAD ILLA ULC IT ILLA WALBAAD ULAC IT ILLA »