Il remplacera Youcef Bouzidi : Djamel Menad arrive à la JSK

1
Djamel Menad
Djamel Menad

KABYLIE (Tamurt) – Bonne nouvelle pour les supporters de la JSK. Il devient de plus en plus plausible que celui qui remplacera le désormais ex-entraineur Youcef Bouzidi soit Djamel Menad. L’une des anciennes figures de proue de la JSK le plus estimé par les kabyles reviendra donc prendre les rênes du club.

A moins d’un revirement de dernière minute, comme on en connait souvent dans le domaine du football, Djamel Menad retournera donc au bercail après tant d’années d’exclusion à cause de la dictature et du climat malsain instauré par l’ancien président Mohand-Chérif Hannachi pendant un quart de siècle. Djamel Menad qui est actuellement adjoint du sélectionneur national ne tardera pas à remettre le tablier pour se consacrer exclusivement à son club du cœur, la JSK.

L’arrivée de Djamel Menad pour entrainer la JSK intervient après l’échec des négociations avec l’entraineur français Franck Dumas. Le président de la JSK, Chérif Mellal, a pris la résolution de mettre un terme aux contacts infructueux entrepris avec l’entraineur français et de se rabattre sur un enfant du club. L’accord avec Djamel Menad serait sur le point d’être finalisé. Mais, il faut rester circonspect  car en sport, il y a toujours des rebondissements de dernière minute qui peuvent remettre tout en cause. Donc, il faut attendre pour pouvoir se réjouir enfin de l’arrivée tant attendue de Djamel Menad.

Djamel Menad, faut-il le rappeler pour les jeunes générations, est une légende du football et de la JSK. Il a évolué dans les rangs de la JSK dans les années quatre-vingt à l’époque où la dictature algérienne avait décidé de débaptiser le club de la JSK et de le faire dénommer Jeunesse Electronique de Tizi Ouzou (JET). Mais malgré cette mesure injuste, c’est sous cette appellation de JET que le club kabyle a réalisé  ses meilleures performances dans son histoire depuis son accession en première division en 1969.

Tahar Khellaf