Illilten : L’écoulement de boue de l’hiver passé menace des villages de la commune

0

A Illilten, à 70 KM au sud-est de Tizi-Ouzou, un glissement de terrain menace, depuis les dernières pluies, des villages entiers, dont celui des At Aissa Ouyahia et le chef-lieu communal. La commune située, au flanc du célèbre mont d’Azrou N’thour, a été le théâtre d’un écoulement de boue venant de la montagne, le mois de mai écoulé.

Malgré les travaux engagés par l’APC, le danger menace des habitations. Un groupe de citoyens de la région qui nous ont contacté, ce matin, ont affirmé que « cette année, l’écoulement est beaucoup plus important que l’an dernier ».

Devant l’absence d’une véritable prise en charge du problème, ces villageois sont confrontés à l’un des phénomènes naturels les plus menaçants depuis plusieurs décennies. « Ni les fortes chutes de neiges, ni les pluies diluviennes n’ont provoqué cet état de fait », précise un citoyen, avant qu’un autre n’ajoute à notre collaborateur que « les travaux d’aménagement de la rivière engagées par l’APC ont provoqué des glissements sur le nid de l’oued, ce qui va amplifier la force de l’écoulement ».

De leur côté, les responsables de l’APC affirment que les travaux vont bientôt tirer à leur fin, mais lancent un cri de détresse à l’adresse des pouvoirs publics pour éviter une catastrophe pour la région. Nous y reviendrons.

Siwel /Tamurt