La gendarmerie, filiale de la mafia

2

ILLULA UMALU (Tamurt) – Il y a un peu plus de 2 mois, le chef de la brigade de gendarmerie d’Illula Imula a été confidentiellement arrêté par le DRS, le service de renseignement militaire de l’Algérie qui est le véritable détenteur du pouvoir.

L’opération consistait à le soustraire à la justice normale attendue par de nombreux citoyens victimes des agissements de ce chef de brigade et ses complices locaux, qui rackettaient sans vergogne les tamiseurs, chargeurs et transporteurs de sable de construction, pourtant illégal mais réservé à une camarilla protégée qui sait arroser ses protecteurs institutionnels.

Mais n’allez pas croire, citoyens, que c’est cette activité mafieuse du sable qui a valu son arrestation. Cela aurait été beau et exemplaire.
Non ! il a été arrêté lors d’un faux barrage dressé à Blida par « des gens armés » et neutralisé par d’autres forces armées. On y a saisi un fusil de type AK 49 (Kalachnikov) qui provient de l’arsenal de la brigade de gendarmerie d’Illula Umalu.

Depuis bien longtemps, on soupçonnait au niveau local que cette brigade est le lieu de maintes indignités notamment la « location » d’armes de guerre à des gangs mafieux qui ont perpétré de nombreux enlèvements de citoyens avec demandes de rançons. A ce jour, aucun cas n’a fait l’objet d’instruction par la gendarmerie, la police, le Drs ou une quelconque autorité. Il est vrai que les procureurs de la République obéissent seulement à la chancellerie d’Alger.

Et pendant que se perpètrent tous ces méfaits, le maire d’Illula Umalu, s’improvisant maître-peintre, a dépensé près de 10 000 000 DA des deniers publics pour badigeonner la façade de la mairie aux couleurs vert-blanc-rouge qui contraste vulgairement avec l’environnement pour faire une honteuse allégeance à ses sponsors qui n’en demandaient pas tant.

Pour finir, une question à Louisa Hanoune. Madame ! Avec votre sagacité légendaire qui détecte tous les complots impérialistes sournois, pouvez-vous nous dire où se trouve actuellement le chef de brigade de gendarmerie d’Illula Umalu et qu’en est-il advenu de lui ?

Des citoyens de Mzeggen, Mareghna, At Laziz

Le 20 octobre 2014