Ils les somment de porter le voile : Des Salafistes menacent des jeunes filles par courrier à Tizi-Ouzou

13

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les islamistes ne reculent devant rien pour faire imposer leur idéologie satanique en Kabylie. Après les imams salafistes mutés dans les mosquées des villages de la Kabylie, des jeunes filles de la ville de Tizi-Ouzou sont harcelées des lettres envoyées par des salafistes anonymes.

Les rédacteurs de ces lettres, envoyées par poste, somment les jeunes filles de porter le voile et de ne pas « obéir aux forces de mal ». L’une d’elle, qui a pris attache avec notre rédaction, se dit choquée, d’autant plus que le contenu de la lettre provoque peur et inquiétude. « La lettre commence par « istaqimi Taslimi » qui veut dire en langue arabe «revient sur le droit chemin». Le texte n’est pas très long et entrecoupé par des versets coraniques. On m’oblige à porter le voile sinon j’aurais affaire à eux. Je suis vraiment inquiète jamais je ne cèderai à ce chantage », nous dira une habitante de la haute ville de Tizi-Ouzou, qui affirme aussi que deux autres jeunes filles habitantes du même quartier sont destinataires de la même lettre.

« Je ne sais pas si je vais alerter les services de sécurité ou non », ajouta-t-elle. Ces faits nous rappelent la campagne menée par les militants du FIS au début des années 1990 à Alger, mais malheureusement ces comportement que tout le monde pensait révolus ressurgissent en Kabylie.

Les islamistes intensifient leurs activités propagandistes en Kabylie ces derniers jours. La réussite du déjeuner organisé en plein mois de ramadhan le 03 aout dernier a provoqué leur mécontentement. Par ailleurs, le silence et le laxisme des autorités et des services de sécurité envers ces islamistes salafistes n’est pas étonnant.

R. Moussaoui