ils ont manifesté hier matin à Tizi-Ouzou : Des artistes Kabyles rejettent les élections !

0

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Djamel Allam ne représente pas toute la Kabylie. Son « engagement » en faveur de la dictature n’engage que lui-même. Des artistes Kabyles ont prouvé qu’ils sont encore nombreux à rester digne et pas seulement refuser les offres du régime mais ils ont rejeté les élections et ont dénoncé ses pratiques.

« Certains conçoivent le changement dans la continuité d’un système, autrement dit à travers la permutation des hommes en place et qui nous dirigent depuis 50 ans. Cela est absurde ! Mais aussi inadmissible. Car ce n’est pas une couleuvre que l’on tente de faire avaler aux Algériens, mais un crocodile. Un crocodile préhistorique ! », ont déclaré les artistes ce matin à la ville de Tizi-Ouzou lors d’un rassemblement organisé pour dénoncer les prochaines élections présidentielles.

« Le plus étonnant, c’est lorsque des gens instruits, certains intellectuels, certains artistes…, qui n’étaient pas tout à fait prédestinés aux mensonges et à la contrefaçon, de par leur nature même, se retrouvent complices du processus de détournement d’une nation toute entière au profit d’un clan et d’un pouvoir condamnés par le temps. Que des gens appelés à répercuter le génie du peuple algérien, à travers la culture et les arts, s’inspirant du plus profond de son imaginaire et des réalités de sa vie, s’ingénient à faire passer le crocodile comme une pilule, ne peut que laisser perplexe, l’action étant assimilée à une trahison, pas du peuple (ils en sont très loin), mais de l’esprit qu’ils prétendent animer et des idéaux qui auraient dû être les leurs », nous déclaré un artiste peintre.

« Notre action se veut libre et honnête. Elle est dirigée en faveur d’une rupture d’avec le système établi. Un régime qui a abruti l’homme, spolié le peuple, détourné l’Histoire, volé la révolution de novembre, pourri les esprits, dénaturé la nation….Seule une fracture peut sauver l’avenir et la jeunesse de ce régime corrompu. C’est pourquoi, « La voix des Artistes » prend position pour mobiliser, dénoncer et agir pacifiquement, profondément convaincu qu’il faut faire bouger les lignes et les esprits. Nous ne soutenons pas un homme, nous ne soutenons pas un gouvernement, nous ne soutenons pas un parti contre un autre, nous œuvrons pour libérer les souffles, libérer la parole, libérer la vision, promouvoir la communication et l’intelligence, aiguiser les consciences positives, nous appelons à la construction d’une nation. C’est le combat du pot de terre contre le pot de fer ! Mais nous l’assumons, car un artiste, un vrai est plutôt une comète. Aucune force, aussi destructrice soit-elle, ne peut le capter (le capturer), le manipuler ou l’acheter ou le corrompre. Il est là pour éclairer de sa modeste lumière, quelquefois au prix de sa vie, le chemin difficile qui conduit à la vérité. La voix des artistes dénoncent avec rigueur ceux qui prônent le retour des « chasseurs de lumières », expliquent des artistes Kabyles nobles et dignes.

R.Moussaoui