Ils réclament l’amélioration des conditions de vie et des logements : Les habitants du bidonville de Oued Aïssi ferment la RN12

3

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Des dizaines de jeunes et habitants du bidonville de la localité de l’Oued Aïssi, non loin vers l’est de la ville de Tizi-Ouzou, sont descendus dans la rue. Les manifestants en colère ont procédé au blocage de la RN12 au niveau d’Oued Aïssi. Les habitants de ce grand-bidon ville réclament des logements et l’amélioration des conditions de vie sur tous les plans.

L’approche de la saison hivernale est synonyme d’enfer pour les centaines de familles qui vivent dans des conditions inhumaines depuis des années dans ce bidonville de l’Oued Aïssi.

Les habitants de l’Oued Aïssi ont dénoncé les promesses jamais tenues par les autorités locales. « Ils ont logé tout le monde excepté ceux de notre bidonville de l’Oued Aïssi. On est resté pacifiques depuis des années et nous n’avons jamais initié d’actions de protestation. On n’a jamais squatté un logement comme le font ceux qui sont en situation de détresse comme nous, mais en fin de compte on nous trahi. Nous sommes dans l’obligation aujourd’hui de sortir dans la rue et d’user parfois de la violence pour se faire entendre », nous déclara l’un des manifestant de Oued Aïssi.

Le blocage à la circulation automobile par les manifestants a provoqué un gigantesque embouteillage tout au long de la RN12 qui relie la ville de Tizi-Ouzou à celle de Bougie. Les voitures sont restées immobilisées toute la matinée sur une distance de plus 30 kilomètres.

Mouassaoui R