Initiée par l’étoile culturelle d’Akbou : La rencontre poétique de la Soummam a pris fin ce dimanche

0
rencontre poétique d'Akbou

AKBOU (Tamurt) – Entamée le jeudi, la dixième édition poétique amazighe de la Soummam, organisée à Akbou, a été clôturée, ce dimanche, avec la distinction des trois lauréats, issus de Bougie, pour le premier, de Sétif pour la deuxième et de Bougie pour le troisième. 

Près d’une centaine de poètes amateurs, venus de plusieurs wilayas amazighes de l’Algérie, ont participé à cette édition laquelle a distingué, également, un poète de Tamanrasset qui s’est emparé du prix du jury et deux jeunes de Tizi-Ouzou en guise de prix d’encouragement.

Bien entendu, cette rencontre poétique, qui est à sa dixième année, a pour but la promotion de la poésie amazighe dans toutes ses dimensions. Outre la déclamation de vers par les candidats, il y a eu l’animation de conférences en relation avec l’évolution de la poésie amazighe à travers l’histoire et la poésie féminine. Il est à noter que l’édition de cette année a été dédiée à deux militants de la cause amazighe, Salem Amrane de Tizi-Ouzou et Malek Houd de Bougie.

Amaynut