Insécurité persistante en Kabylie : Un ancien maquisard assassiné à Sidi Naâmane

4

SOCIÉTÉ (Tamurt) – L’insécurité prend de l’ampleur en Kabylie où s’installe une situation très délicate en raison de la passivité de l’Etat. Le résultat est dramatique. Kidnappings, vols, viols, agressions en tout genre, meurtres… Voilà le lot quotidien que le pouvoir offre à la Kabylie.

Un ancien maquisard a été assassiné en fin de semaine, dans la commune de Sidi Naâmane. La victime âgée de 70 ans a été retrouvée morte près de l’Oued Sebaou, dans la wilaya de Tizi-Wezzu. Ce vieil homme auraient été tué et gisant dans une marre de sang dans son champ. Cet énième crime relance encore une fois, la question de l’insécurité dans les régions de la Kabylie qui sont exposées à toute forme de banditisme et de terrorisme malgré d’importants effectifs de militaires qui sont stationnés partout même dans les villages.

Les anciens moudjahid font également les frais de cette insécurité comme à Ain Zaouia ces dernières années, où un moudjahid a été tué par des individus inconnus qui sont venus l’assassiner à la sortie de son domicile familiale. Malheureusement, quelques années après cet horrible crime, les enquêtes menées par la gendarmerie n’ont rien de donné de concret et la liste noire de ces crimes continue de s’allonger. L’Etat reste sourd sur ces assassinats qui inquiètent le citoyen en Kabylie qui est aussi exposé aux kidnappings et au vol dans toutes les localités.

Kamel S