Les intempéries ont causé beaucoup de désagréments en Kabylie

0
Intempéries en Kabylie
Intempéries en Kabylie

BOUGIE (Tamurt) – Même si les services des travaux publics multiplient les actions de salage et de déneigement à l’aide de retrochargeurs, il subsiste quelques routes coupées à la circulation  ou très difficiles à la circulation à travers l’ensemble de contrées de la région de Bougie.

Rejoindre Tizi-Ouzou (Tizi-Ouzou) à partir de Bougie (Bejaia) est devenu très difficile du moment que la route nationale n° 26 transitant par Ichellaten est bloquée par la neige alors que la route nationale n° 12, passant par Adekar, est très difficile à la circulation  de même que le chemin de wilaya n° 56 reliant la localité d’Ifri à Tizi-Ouzou qui est totalement enneigé. Pour l’Est de Bougie, la route nationale n° 9, reliant Bougie à Sétif, est difficile à la circulation à partir de la limite de la wilaya car une neige épaisse a couvert la chaussée. De l’autre côté, c’set la route nationale n° 106, reliant Bougie à Bordj Bou Arreridj via Ighil Ali, est bloquée par la neige à la limite des deux wilayas.

Depuis deux jours, des pluies diluviennes se sont abattues sur la région du littoral et les hauteurs ont été couvertes par la neige forçant les habitants de ces régions rurales à éviter tout déplacement inutile. D’ailleurs, les moyens de transport manquement beaucoup en cette période de fortes intempéries. Dans certaines contrées éloignées et isolées par la neige, il n y a pas d’école et il a été enregistré un manque criard de bonbonnes de gaz, ce qui s’est répercuté sur les familles exposées au froid sans aucun moyen de se réchauffer. Un autre point qui confirme la marginalisation de la Kabylie par le pouvoir d’Alger. Ni routes praticables, ni moyens de déneigement, pas de gaz de ville et toute une kyrielle d’insuffisances.

Amaynut