Intervention de Lyazid Abid, porte-parole de l’URK, au rassemblement du MAK-Anavad à Paris

17
Rassemblement des independantistes kabyles devant l Ambassade d Algérie à Paris, 17 novembre 2019
Rassemblement des independantistes kabyles devant l Ambassade d Algérie à Paris, 17 novembre 2019

PARIS (TAMURT) – En dépit d’un froid sibérien qui sévit sur la ville de Paris, ses derniers jours, des centaines de militants indépendantistes kabyles se sont rassemblés devant l’Ambassade d’Algérie à Paris, pour exiger la libération des détenus d’opinion kabyles.

Plusieurs militants sont intervenus devant la foule qui a brandi des drapeaux Kabyles pour dénoncer la politique raciste des décideurs algériens. La colère des Kabyles établis en France est très profonde. L’acharnement des services de sécurité algériens et de l’appareil judiciaire sur de simples manifestants pacifiques, condamnés jusqu’à un an de prison ferme, est un signe qui en dit long sur la volonté répressive du régime algérien sur les Kabyles. En plus des militants du MAK, ceux de l’URK ont aussi marqué leur présence. Lyazid Abid, en sa qualité de porte-parole de l’URK, a assuré une intervention remarquable par téléphone, puisqu’il est établi en Allemagne.

Connu pour son franc-parler et son intransigeance vis-à-vis du régime colonial d’Alger, Lyazid Abid, sur invitation de Ferhat Mehenni, a affirmé la détermination de l’URK et de tout le peuple Kabyle à continuer le combat pour l’indépendance de la Kabylie.  » Le drapeau amazigh fait partie de notre identité. C’est un symbole sacré arraché de force par la Kabylie aux colonialistes. Les valeurs que véhicule cet emblème nord-africain ne sont pas celles des juges algériens, issus de la culture arabo-islamiste, aux ordres d’un Etat colonial. Au nom de l’URK, j’exprime, ici, notre solidarité inconditionnelle avec les porteurs du drapeau amazigh emprisonnés ou maltraités », déclara Lyazid Abid.

Rassemblement des independantistes kabyles devant l Ambassade d Algérie à Paris 17 novembre 2019
Les Kabyles devant l’Ambassade d’Algérie à Paris 17 novembre 2019

A propos du mouvement Hirak, le porte-parole de l’URK n’a pas raté cette occasion pour « condamner cette injustice, le Hirak se contente de surfer sur les jugements de ces tribunaux de l’inquisition tout en multipliant la présence du drapeau algérien en Kabylie. Ce Mouvement n’est pas solidaire avec les porteurs du drapeau amazigh parce que la solidarité passe par le respect de la dignité individuelle. Cette dignité est justement bafouée par l’Etat colonial algérien et le Hirak se mure dans un silence complice. Pire, il demande aux Kabyles d’accepter ce déshonneur au nom de la selmia- selmia. Il leur demande d’accepter de combattre toutes les identités même la leur, à l’exception de l’identité arabo-islamisme ».

L’orateur assure que ce  » qui nous inquiète le plus, ce sont ces Kabyles largement présents dans ce mouvement et qui semblent assimiler dans une totale indifférence une kabylophobie éhontée. Pourtant en Kabylie, on sait tous que quand un mouvement cède devant de telles injustices, c’est qu’il a déjà cédé sur ses principes. In fine, des deux clans qui s’affrontent chaque vendredi, un prendra le pouvoir, l’autre jouera l’opposition. Aux Kabyles, il restera, les seconds rôles pour occuper les strapontins dans une Algérie qui les ignore. Si la Kabylie cède, aujourd’hui, au Hirak, elle se condamne à lui céder toujours ».

Lyazid Abid a reitiré la position de l’URK à propos du HiraK , « Nous refusons catégoriquement ce renoncement. Ceux d’entres nous qui sont ou qui s’apprêtent à rejoindre le Hirak seront responsables devant l’Histoire. Il est vraiment temps de distinguer le réel de l’artificiel, les frères des faux-frères. La Kabylie a besoin de sérénité et de détermination pour accéder à son statut de pays indépendant. Nous en avons assez des errements et des stratégies politiques puérils et sans issues. Peuple kabyle, Peuples amazighs bâtisseurs de l’Afrique du Nord de demain, l’avenir nous appartient », assène Lyazid Abid qui est un militant connu pour sa franchise et qui se méfie de la démagogie et du populisme.

Nadir S

Rassemblement à Paris des Kabyles pour exiger la libération des détenus d'opinion

SRID/LIVE DEPUIS PARIS, FRANCERépondant à l'appel de la Coordination Régionale France-Centre du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) et du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad), la diaspora kabyle se rassemble ce dimanche 17/11/2019 devant l'ambassade algérienne en France, pour exiger la libération des détenus d'opinion kabyles condamnés à de la prison ferme par le nouveau pouvoir militaire algérien pour avoir brandi le drapeau amazigh, en mettant un t-shirt de la JSKabylie ou encore à cause de la robe kabyle…ⴰⴼⵔⴰⵏⵉⵎⴰⵏ ⵉ ⵝⵎⵓⵔⵝ ⵏ ⵢⵉⵇⵠⴰⵢⵍⵉⵢⴻⵏAFRANIMAN I TMURT N IQVAYLIYENMOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIECOORDINATION REGIONALE FRANCE-CENTRELa situation que la Kabylie traverse ces derniers temps est une étincelle qui va déclencher l’incendie de notre disparition sur tous les plans, identitaires, linguistique, idéologique voire même physique.La régence d’Alger sous la tutelle d’un général de 83 ans exerce des pratiques purement colonialistes à l’égard du peuple kabyle, 22 détenus ont été ainsi condamnés à 1 an de prison, en cumulé 22 ans de prison pour une raison simple : ÊTRE KABYLE.Ces 22 détenus sont accusés d’atteinte à l’unité nationale (sic) après avoir brandi le drapeau amazigh, en mettant le t-shirt de la JSKabylie ou encore à cause de la robe kabyle lors des manifestations contre la théocratie militaro-islamique d’Alger. Tout ce qui est kabyle serait ainsi une atteinte à l’intégrité de leur « OUMMA », et est à éliminer d’une manière ou d’une autre.Pour dénoncer ces pratiques d’occupation, pour apporter notre total soutien à nos compatriotes, pour dire que la Kabylie n’est pas le dindon de la farce et qu’elle aspire à sa liberté, à son existence en tant que telle et à prendre son destin en main, nous appelons la diaspora kabyle en France à rejoindre le rassemblement qui aura lieu dimanche 17 novembre à 14 heures devant l’ambassade algérienne sise au 50, Rue de Lisbonne, 75008 Paris.Soyez nombreuses et nombreux.Tudert i TqvaylitTudert i uɣref aqvayliCoordination MAK FRANCE-CENTRE

Gepostet von TaqVaylit.TV am Sonntag, 17. November 2019

17 COMMENTAIRES

  1. @ talut!
    Pose toi la vraie bonne question ou lieu de balayer artificiellement!..
    Qui insulte qui?!, Cette pseudo bananière qui a été inventé pour spolier une terre et un peuple?…Oui, ton million de martyrs etaient absolument morts pour rien, oui, la-dessus, tu as parfaitement raison, quand le constat est amère, ta république de merde actuelle est la pire qui a existé sur cette terre depuis longtemps!… En autre, il est temps, de faire un inventaire sur cette pseudo révolution ou tous ces instigateurs et combattants ont été totalement éradiqués de la vie par des charognards usurpateurs au pouvoir depuis 58?!.. Vous avez gagné quoi?!. De la mort, la pauvreté, la régression, l’abominable arabo-islamiste et vous êtes considérés pire que des pestiférés sur votre propre terre etc etc….! Méditez bien vôtre hydre âne-gerien!….

  2. Ha aarav! Mahome…
    Le chiffon, sont tes hideuses couleurs arabo-islamiques qui souillent ma terre ancestrale!..
    Je me souviens, une fois en vacance chez ma grand-mère, quelqu’un avait rapporté le torchon d’alger. Ma grand-mère avait rouge en le voyant, elle a saisi ce dernier, elle a craché dessus et l’a piétiné avec une violence que nous ne lui connaissons pas jusqu’à là et elle avait rajouté que ce torchon arabe ne devrait jamais flotter sur la terre des kabyles!. Nous vomissons ton hideux torchon arabe qui n’aurait jamais dû flotter sur ma terre amazighe, ta souillure, tu te l’a mis où je pense!..

  3. Mohammed Pour vous les araboislamistes (formatés FLN) , derrière chaque Kabyle se cache un séparatiste , C’est ça la paranoïa , le fait de voir ses ennemis partout même chez soi . Bonne nuit !….façon de parler !!

  4. @mouhhhammmaaaddd, plus c’ est long plus c’ est divin. ton chiffon est confectionné par les agents des deux puissances étrangères. Ton hymne national est écrit par un égyptien. Le drapeau kabyle à le mérite d’ avoir été discuté et la majorité des kabyles en a choisis.
    C’ est donc un symbole qui unit le MAK et l’ URK et les hommes libres et Sans partis, comme moi. Il y a un humus éthique culturel et sens aiguë des institutions ancestrales qui unit tous les citoyens autour du projet sociétal kabyle.

  5. Les photos en arrière plan est la preuve irréfutable que les porteurs du chiffon des séparatistes font partie et travaillent pour le compte des secessionistes du MAK et de l’URK que les forces de l’ordre républicaines ont arrêté et présenté à la justice qui les a condamnés. Comme je l’ai dit et écrit à maintes reprises, le chiffon là n’est pas culturel mais bien politique brandi dans des manifs à caractère politique. Tout fini par se dévoiler et cela est le cas ici.

  6. Khazzat,
    La sémantique dément de fond en comble ce qui reste de la scène mal jouée. Ta révolutionnette par ton peuple, qui n’est pas mon peuple, est visible en Tunisie au Yemen en Syrie. Votre nature aussi est lisible au travers des idées fixes du type « que tu le veuille ou pas… ». Les nouvelles castes s’installent avec leurs anciens mots d’odres. Le maquillage de mauvaise qualité vous met à nu.

  7. @Lounis, Finalement tu as fini par te dévoiler. Pour nous vous n’etes ni représentatifs ni etes une solution mais juste un maquillage qui ne résistera pas à la prochaine pluie. L’Algérie arabe est dissoute sous son poids victime du vide intrinsèque qui l’anime. Votre mouvement sert juste à anesthésier les foules le temps de placer le nouveau régime. Dejà l’on parle de convergences entre régime et hirak, ce qui est dans l’aire devient réel, tout comme avec les islamistes qui fondent le régime algérien, les militaires qui les avaient utilisés à bras le corps tentaient de nous vendre une contre-position avec eux, puis on leurs laves crimes et les crimes de la junte avec.
    Que tu le veuille ou pas la Kabylie n’en voudra jamais d’une Algérie arabe et ce meme si vous aurez la version démocratique!

  8. @Lounis
    Le coup de l’algérie plurielle arabo-islamiste décomplexée et anti berbère ça dure depuis 1962, et on a vu à quoi ça a conduit. Être géré par des imposteurs et des incapables, mythomanes, menteurs, voleurs et corrompus. Si les kabyles veulent continuer leur mésaventure avec des escrocs, c’est eux que ça regarde, après tout. Mais cessez de leur mentir, et dites-leurs plutôt la vérité, que vous êtes là pour les spolier et les anéantir.

  9. @Ivan oussigna issu thekkath,
    On espère,on espèreil faut aller dans le vif du sujet et en tant qu’homme libre je dis tout haut ce que les autres pensent tout bas,… Nous imaginons un avenir radieux pour le mieux, pour que l’Algérie entre dans l’ère d’une nation ouverte; épanouie, décomplexée, et relativement développée, des enfants éduqués et dignes, vous savez nous on pense positif, on aspire à un état de droit, par contre nous sommes contre le séparatismeet dissensions mais nous sommes pour la révolte du peuple lorsqu’il y a le feu à la « maison », quand ça ne tourne pas rond quoi, comme les gilets jaunes en France par exemple qui se battent pour l’avenir meilleur de leurs enfants,… »La révolution par le peuple et pour le peuple » c’est notre prochain hallalie, c’est ce que nous vous opposons, c’est notre « leitmotiv », que vous en conviendrez ou non, nous nous retrouvons parfaitement dans le mouvement Hirak dans la tolérance et le respect d’autrui , vous savez que cela vous plaise ou déplaise, c’est comme ça, et je suis sûr que des millions d’Algériens et Algériennes pensent comme moi…Tanmirth, salam, salut,ciao!

  10. @Go Ahead
    Lhymne algerien n’as pas ete ecrit par un Egyptien mais par un Amazigh du Mzab Moufid Zakaria… Mais la musique a ete effectivement ecrite par un Egyptien! EN faite le drapeau et le hymne, a un degree moindre, sont de consonnance arabo-islamqiue.

  11. La colonisation arabomusulmane est elle une fatalité que devront subir les imazighénes et les kabyles en particulier,ces colonisés qui se sont laissés « humilier par l’arabisation,contrainte et forcée,et qui ,lâchement ,à ce jour,ont laissé leurs terres de tamazgha,afrique du nord,devenir colonialement terres du « maghreb arabe »?
    Si oui ils méritent le sort misérable de « sous hommes âadjami »du panarabisme colonial qui les a effacés des peuples vivants de ce monde.
    Qu’ils continuent dans la lâcheté de leur soumission aux arabes à chanter et à danser le zdek erdek et comme des autruches à accepter que le panarabisme colonial leur plonge leurs têtes de « servils colonisés dans le sable humiliant de leur défaitisme et de leur renoncement à vivre comme des êtres vivants libres
    Awer takrem

  12. @Lounis, Non vous n’etes pas l’ennemi, mais vous n’etes pas la solution non plus.
    La dimension morale que vous opposez n’est pas un choix sociétal alternatif au régime. Votre analyse des causes de la fallite n’a aucune solidité.
    La volonté de normalité ne rendra pas le pays « normal » mais conjuguera maquillage et vieille recette arabislamique. Meme si vous rendrez obligatoire Thamazight, tant que l’ancrage est biaisé le pays sera toujours otage des militaires, car votre choix en nécessité de la militarisation dans la mesure où une société sur le mauvais rail aura toujours besoin d’un chef pour orienter corriger les « masses ». Fatalement les islamistes du FIS qui sont le noyau solide culturellement finira par s’imposer politiquement.
    Sans le choix clair de votre ancrage identitaire vous etes obligés de faire dans l’arabislamisme, pour lier ou ligoter les différences et ainsi éviter le choix.

  13. Le drapeau arabe islamique algérien est turc, messali et sa femme l’avaient inventé sous influence de l’agent Ottoman , Arselan. Que dire de l’hymne national algérien écrit par un égyptien. C’est cet informe Algérie qu’Ait Ahmed et Saadi veulent nous imposer comme impératifs. Non. Le MAK et l’URK ont tout le temps devant eux pour aboutir à une synthèse supra-partisane, le parlement Kabyle.

  14. Le drapeau algérien ne fait nullement référence à l’histoire et aux racines amazigh de leurs descendants. Le croissant de lune et l’étoile font référence à l’empire ottoman, et les couleurs blanc et vert signifient arabe et musulman. Pour ce qui se reconnaîtront dans cette bannière de la honte, du mépris et de la soumission, bon courage. Donc les dirigeants imposteurs pseudo arabes qui se croient plus arabes que les vrais arabes, qui ont confisqué le pouvoir depuis 1962, sont des nostalgiques de l’empire turc-ottoman auquel ils ont fait allégeance, tout en soulignant le caractère arabe et musulman de leur dictature.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici