Dans une interview au « Point », Idir insulte encore Matoub Lounès

46

KABYLIE (Tamurt) – Le chanteur kabyle Idir est-il en mission contre Matoub Lounès et contre le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie ? Tout porte à le croire car, depuis l’annonce de sa tournée officielle organisée par une officine du Pouvoir algérien, à savoir l’Office National des Droits d’Auteurs (ONDA), Idir ne cesse de délirer et de multiplier les dérapages.

Dans une récente interview accordée au magazine « Le Point » (édition Afrique), Idir s’en prend de nouveau de manière frontale à Matoub Lounès, qui n’est malheureusement pas vivant pour se défendre. Voilà ce que déclare Idir, en réponse à l’une des questions de la journaliste : «  Qu’on tente de donner un titre de rebelle ou de héros à X ou Y, cela ne m’intéresse pas. Moi, je suis plus proche de ce que j’ai appris de ma mère, de ma grand-mère. Un peu comme Camus qui disait préférer sa mère. Je suis amazigh oui, je n’ai à y mettre ni de l’orgueil ni de l’agressivité. Je ne trouve pas ma place dans ces tendances ». 

La question de la journaliste ayant donné lieu à cette réponse du chanteur Idir est : «  Certains vous reproche votre façon de militer pour la cause berbère, peut être moins frontale que d’autres chanteurs kabyles tels Matoub Lounès, etc… ». La journaliste cite deux autres chanteurs. Mais comme on peut le constater, la réponse de Idir s’est limitée à épingler, encore une fois et de manière indigne, Matoub Lounès que tout le monde qualifie de Rebelle.

Il n’y a d’ailleurs qu’un seul Rebelle, c’est Matoub. N’en déplaise à Idir et à tous les opportunistes et autres kabyles de service, anciens ou nouvellement recrutés. Quant à Idir, qui a applaudi Sellal après avoir fait partie d’une délégation avec Zidane ayant été reçue par Bouteflika, puis s’est fait vêtir d’un burnous par Anis Rahmani, directeur d’Ennahar TV, avant qu’il ne s’abstienne de réagir quand le directeur de l’ONDA, n’enlève de ses épaules le drapeau amazigh, sans oublier son fameux duo en arabe avec Cheb Mami (etc.), son CV le fera vite zapper de l’Histoire des Berbères et des Kabyles contrairement à Matoub Lounès.  

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici