Alors que les islamistes ont pris en otage l’école : Énième sit in des parents d’élèves, ce jeudi, à Bougie

4
SIT IN VGAYET
SIT IN VGAYET

BOUGIE (Tamurt) – Alors que la ministre a reçu dans l’après-midi du mercredi, une délégation des parents d’élèves de la région  de Bougie pour discuter des suites à donner à ce mouvement de grève  qui a paralysé la majorité des établissements scolaires, leurs associations ont appelé à un sit-in le lendemain, jeudi, devant les sièges de l’académie et de la wilaya quoi sont mitoyens.

Inquiets pour leurs enfants qui ont perdu, pour certains, un trimestre d’éludes qui perturbera assurément leur scolarité dans les prochaines années, les parents ont multiplie, ces derniers temps, les appels à la reprise des cours notamment pour les classes d’examen qui risquent d’être sacrifiées par le pouvoir d’Alger qui n’arrive pas à admettre la suprématie de la Kabylie sur les autres régions lors de la proclamation des résultats à chaque fin d’année. Les syndicalistes du Cnapeste sont entrain de faire exactement le travail auquel veut le pouvoir qu’ils arrivent, à savoir sacquer les élèves kabyles.

Il faut reconnaitre que ce syndicat a réussi à prendre en otage l’école depuis le début de l’année scolaire. Ceci permet, d’un côté au pouvoir de diminuer des compétences kabyles, et de l’autre aux enseignants islamistes d’imposer, sous couvert de revendications qui n’ont aucun sens, leur idéologie et leur conception de l’école qui ne peut être, selon eux, qu’arabe et musulmane. Il est plus que nécessaire que la population kabyle intervienne et parvienne  à réduire les effets catastrophiques de leurs œuvres néfastes sur le système éducatif.

Amaynut