Les islamistes, premiers clients des prostituées à Tizi-Ouzou

4

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Là où les islamistes rôdent, tous les fléaux sociaux émergent. A Tizi-Ouzou ville, le phénomène de la prostituions se développe avec la progression de l’islamisme. Selon des fidèles de la mosquée de la nouvelle-ville, la plupart des islamistes barbus nouent des relations très étroites avec le milieu de la prostitution. Certains islamistes excellent même dans le proxénétisme. Le phénomène est latent et patent à la fois.

Selon une prostituée,  contactée par notre rédaction, la plupart de ses clients seraient des islamistes barbus dont la majorité sont même mariés. «  La majorité de mes clients sont des barbus. Ils pensent que nouer une relation avec une prostituée en dehors des heures des prières et du vendredi, ce n’est pas interdit par l’Islam. En fait, c’est l’argument qu’ils avancent! » explique celle-ci. Les rencontres entre les prostituées et leurs clients islamistes ont lieu dans des maisons closes à Tizi-Ouzou, dont personne ne soupçonne leur existence.

« Ce sont des réseaux de prostitution. Les proxénètes préfèrent les islamistes. Ce n’est pas seulement pour la fait qu’ils ont de l’argent, mais ils ne créent jamais de problèmes. Ils craignent souvent pour leur réputation » souligne notre interlocutrice. Cette dernière affirme aussi que des femmes voilées excellent aussi dans le plus vieux métier de monde. «  Elles sont plus nombreuses qu’on ne le pense » ajoute-t-elle.  La frustration sexuelle et l’hypocrisie chez les islamistes n’a pas de limites. Si la loi islamique sera appliquée un jour en Algérie, comme ils le souhaitent, ils seront les premiers à l’exécuter.

Lounès B