Des islamo gauchistes français à la solde d’Alger s’acharnent contre les indépendantistes kabyles

15

CONTRIBUTION (Tamurt) – Les militants indépendantistes kabyles qui sont traqués et réprimés par le pouvoir militaro religieux d’Alger, sont la cible de critiques et d’attaques de la part de certains hommes politiques français d’extrême gauche. En effet une certaine gauche française très liée à la communauté islamiste de France quelle utilise comme réservoir électoral, fait une offre de service au Gouvernement algérien.

Sous couvert du marxisme-léninisme et de l’anti impérialisme, ces islamo gauchistes français traitent les militants kabyles « d’extrême droite » de « mouvance réactionnaire », et appellent à leur exclusion dans les manifestations culturelles pour plaire au gouvernement arabe algérien classé parmi les dictatures les plus violentes au monde.

C’est l’ancien député Deschamps qui a ouvert les attaques contre les Kabyles, puis il a été suivi par l’ex candidat à l’élection européenne sur la liste du Front de Gauche, Boualem Snaoui qui à son tour s’est adressé au directeur du journal « L’Humanité » pour dénoncer la présence des militants indépendantistes kabyles à la fête annuelle de ce journal, «Vous savez certainement que le MAK (mouvement d’extrême droite algérienne kabyle) se vante sur son site d’avoir été invité à la fête de L’Huma. En effet, comment un tel groupe ne tirerait pas une certaine gloire à avoir réussi à se faufiler dans un rassemblement qui s’honore depuis des décennies d’accueillir les représentants des luttes sociales et des peuples victimes d’oppression ?». Pour l’ex candidat Snaoui le peuple kabyle n’est pas victime d’oppression et il rajoute « Je ne trouve pas de qualificatif pour exprimer ma totale désapprobation d’une telle initiative, laquelle constitue, sans aucun doute, une contradiction avec l’histoire et les engagements anticolonialistes des militants du PCF» là aussi il pense que les Kabyles doivent subir le colonialisme arabo musulman responsable des nombreux actes terroriste en France. Dans son courrier il appui l’ancien député Deschamps en déversant ses mensonges sur les militants kabyles et accuse le Maroc et Israël de vouloir déstabiliser l’Algérie.

De son côté journal Algérie Patriotique, un journal qui fait de l’anti Kabylisme, de l’anti sémitisme sous couvert de l’antisionisme et de la haine du Maroc sa raison d’être, a donné une interview au journaliste d’extrême gauche Jean-Loup Izambert, dans laquelle celui-ci a très largement développé la thèse du complot de l’occident contre les pays arabes en accusant directement l’Europe d’être une menace pour l’Algérie « Les Etats impérialistes – principalement les Etats- Unis, l’Angleterre, la France, l’Espagne et l’Italie – tentent de déstabiliser l’Algérie avec un triple objectif : s’approprier plus largement ses richesses, en faire une base leur permettant de contrôler le passage de la Méditerranée à l’Atlantique et augmenter leurs possibilités d’interventions économiques et militaires sur le Maghreb ». Puis il rajoute plus loin : « ils soutiennent discrètement des dirigeants de mouvements qui se présentent comme «autonomistes» sur le Sud et l’Est algérien. C’est par exemple, parmi d’autres, les cas du Congrès mondial amazigh (CMA) ou du Mouvement
pour l’autonomie de la Kabylie (MAK). »

Les dictateurs arabo musulmans aiment et soutiennent la thèse du complot de l’occident mécréant contre leur pays et ils la développent auprès de leurs peuples pour masquer leur incompétence et pour faire autour d’eux
l’unité arabo musulmane contre l’occident judéo chrétien afin de renforcer leur pouvoir.

Tant qu’il y du pétrole et du gaz en Algérie les islamo gauchistes français soutiendront pour de l’argent les dictateurs algériens au détriment du bon sens, de la démocratie, de laïcité et du droit du peuple Kabyle à disposer de lui-même.

Cette gauche alliée de l’impérialisme arabo musulman qui pose tant de problème de terrorisme dans le monde commence sérieusement à mettre en danger la France en défendant la communauté musulmane réfractaire à la laïcité et aux valeurs républicaines.

Pour cette catégorie de journalistes et d’hommes politiques, guidés par leurs intérêts personnels, le principe des droits de l’Homme et surtout du  droit des peuples à disposer d’eux-mêmes sont à géométrie variable, c’est suivant la relation qu’ils ont avec les pays oppresseurs et colonisateurs.

Yuva D