Issad Rebrab condamné à 18 mois de prison dont 6 fermes

4
Issad Rebrab
Issad Rebrab

ALGERIE (TAMURT) – Le verdict dans l’affaire de l’homme d’affaires kabyle Issad Rebrab, jugée hier mardi 31 décembre, est tombé à 1 heure du matin. Rebrab a été condamné à 18 mois de prison dont six mois fermes.

Pour rappel, le patron du groupe agroalimentaire Cevital a comparu devant le tribunal de Sidi Mhamed d’Alger, hier matin, et le procès a duré toute la journée et la moitié de la nuit. Le procureur de la République avait requis auparavant la peine d’une année de prison ferme assortie d’une lourde amende contre Issad Rebrab. Ce dernier, incarcéré à la prison d’El Harrach depuis avril 2019 a comparu dans le cadre de l’affaire dite EveCon.

Issad Rebrab est poursuivi pour les chefs d’accusation « d’infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux vers l’étranger, de faux et usage de faux et de fausse déclaration douanière ». Lors de son procès hier, Issad Rebrab a nié en bloc tous les faits qui lui sont reprochés et a indiqué qu’il a toujours activé dans la légalité et la transparence. Issad Rebrab a en outre affirmé qu’il a été victime du pouvoir de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika qui lui a bloqué, selon lui, ses projets, alors que, a-t-il ajouté, il a lancé des projets qui ont donné un grand coup de pouce à l’économie algérienne. Il a affirmé en outre, qu’il était innocent des griefs retenus contre lui.

Si c’est la seule affaire dans laquelle est impliqué Issad Rebrab, ce dernier devrait quitter la prison d’El Harrach aujourd’hui puisqu’il y a passé plus des six mois stipulés par le verdict rendu public à 1 heures du matin de ce premier janvier 2020.

Tarik Haddouche

4 COMMENTAIRES

  1. Ils sont militaires , ils sont des Civils , Ils sont des Policiers , Ils sont des Proxénètes . Et au même – temps , Ils sont des Imams , aux travers , de tout le territoire , Et parfois en dehors du territoire …
    °°° Un innocent Agneau victime ,de tout les couteaux , Je voudrais juste savoir – vers – qui – doit-il , se rendre , pour lui porter Assistance et Secours au Milieu de tout ces mutants ….L’Épine -Soigneuse

  2. Azul . Bonjour . C’est un procès politique digne de l’époque de Staline , comme le système criminel algérien aime bien en exhibé . j’aimerais bien qu’ un journaliste enquête sur ce procureur corrompu et certainement véreux sur ses biens immobiliers , voitures et autres , comptes en banque au pays et à l’étrange , et puis , qu’ il envoie un ordre d’amener au fils du gros ventru de Gaid – Paix à son âme , si tenté qu’il ait été un homme spirituel et de foi sincère – et qu’ il s’explique sur les 10 milliards de dollars investis dans le salon de l’ armement d’ Abou Dâbi . et qu’ il justifie la provenance d’une telle somme colossale . Je pense qu’ il st grand temps que tous les Kabyles fassent L’ Union afin d’arracher L’ indépendance de notre terre des griffes d’une Algérie qui ne veut que notre disparition en tant que peuple avec ses valeurs authentiques .

  3. Yugurten je te signale qu’il s’est exprimé en kabyle et non en arabes devant le juge et que donc il a compris au moins que sa langue maternelle passait avant celle des occupants .

  4. Il n’ose pas, comme c’est le cas de nombreux conformistes et moutonniers « algériens d’expression kabyle », affirmer son identité kabyle de peur qu’il soit taxé (même à tort, il le sait bien) de séparatisme. Il s’est enfermé dans le politiquement correcte algerienniste qui opposent abjectement identité et particularisme kabyles millénaires au séparatisme. Il craint et fuit tout ce qui peut incarner ou le rapprocher de Ferhat, de Lyazid, de Azem, Chamy et tous les souverainistes kabyles qui l’assument dont Matoub, S. Azem, S. Chaker, Y. Adli et bien d’autres, pour ce complaire aux khawawistes algeriens arabes. Espérant que les mois passés en prison lui ont éveillé sa conscience et lui ont fait comprendre que ceux qui ont intenté à sa liberté injustement ne sont pas les siens comme il le considère et ceux qu’ils craint et fuit bien qu’ils lui valent beaucoup de respect, admiration et fraternité n’intentent jamais à ses dignité et liberté. Un kabyle authentique et digne, ctd le souverainiste, s’il ne défend pas son congénère kabyle, il ne le calomnie ni lui ôter son droit à la vie et à la liberté.
    Dans le cas où sa phobie anti-kabyle authentique persiste il faut le respecter dans son conformisme algerienniste et lui souhaiter bon vent. La kabylité et l’identité kabyle se méritent !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici