Italie : Mario Monti à la tête du Gouvernement

4

ITALIE (Tamurt) – Bien que cette nomination soit saluée par l’Union européenne elle continuera à suveriller les réformes. M. Monti a déclaré juste après sa nomination que l’Italie « peut vaincre » la crise de la dette grâce à un effort collectif. Il a également estimé que l’Italie, membre fondateur de l’Union européenne, devait en être “un élément de force, pas de faiblesse”. L’objectif du nouveau gouvernement devra être “d’assainir la situation financière et de reprendre le chemin de la croissance dans un contexte d’attention accrue à la justice sociale”.

Agé de 68 ans, Mario Monti apparaît depuis le début de la crise politique comme l’homme idéale pour rassurer les marchés et engager les réformes nécessaires à la tête d’un gouvernement de “large entente”.

La mission de Mario Monti ne s’annonce donc pas comme une partie de plaisir, et la presse transalpine ne manquait pas de le souligner dimanche matin : “La route est accidentée et pour la parcourir il ne faut pas faire d’erreur”, met en garde le quotidien de référence Il Corriere della Sera. Encore plus pessimiste et mordant, Il Giornale, le journal de la famille Berlusconi, annonce en “une” : “Monti, le précaire”.