Les jeunes kabyles ne croient qu’à l’indépendance

22
Kabylie indépendante

KABYLIE (Tamurt) – La libération de la Kabylie du joug colonial Algérien est le seul combat auquel convergent les opinions en Kabylie, et plus particulièrement au sein de la classe juvénile et estudiantine. L’esprit de indépendance et de nationalisme Kabyle gagne du terrain. Les jeunes croient, dur comme fer, que la Kabyle se libérera un jour.

 » Même si je ne vais pas survivre à indépendance de ma Kabylie, mais les futures générations kabyles goûteront à la vraie liberté. Je suis convaincu que le peuple kabyle est capable de réaliser ce rêve. Si certains sont toujours réticents, c’est qu’ils pensent que c’est de l’ordre de l’impossible. La Kabylie à elle seule a fait plier la France, alors quoi dire d’un régime aussi  faible sur tous les plans comme celui de l’Algérie », pensent Nadir, nouveau bachelier et qui dit consacrer toutes ses énergies et durant toute sa vie pour la libération de la Kabylie. Son avis est partagé par un bon nombre de ses amis étudiants. « Moi je suis convaincu qu’on pourra arracher notre indépendance  dans quelques décennies pour ne pas dires quelques années.  Il faut qu’on se prépare à la chute du régime d’Alger. Il sera renversé tôt ou tard, que ce soit par les Algériens ou par une puissance étrangère et on doit profiter de cette situation », pense et espère Karim, un jeune pharmacien à la nouvelle-ville de Tizi-Ouzou.

Toutes les franges de la société croient à indépendance de la Kabylie.  Le rejet de l’occupation algérienne a touché toutes les régions et localités. Un vent d’espoir souffle sur toute les montagnes de la Kabylie.

Ravah Amokrane 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici