Suite à la publication d’une caricature jugée anti-islam, l’écrivain jordanien, Nahed Hattar, assassiné à Amman

5
caricature du jordanien

JORDANIE (Tamurt) – L’écrivain controversé jordanien, Nahed Hattar, âgé de 56 ans, a été abattu ce dimanche 25 septembre devant un tribunal d’Amman, dans le quartier d’Abali, au centre de la ville, de trois balles par son assassin aussitôt arrêté.

La victime se rendait audit tribunal pour assister à une audience au cours de laquelle il devait être jugé pour avoir publié une caricature, jugée attentatoire, blasphématoire et offensante à l’islam. Pour rappel, l’écrivain, Nahed Hattar avait été arrêté le 13 août suite à la publication sur Facebook d’une caricature montrant un jihadiste sur un lit au paradis, entouré de deux femmes et s’adressant à Dieu comme un simple serviteur. Il lui demandait d’apporter un verre de vin, des noix de cajou tout en lui ordonnant d’emmener quelqu’un pour nettoyer la chambre, avant de lui faire remarquer qu’il devait frapper à la porte avant d’entrer.

Les menaces de mort, souvent accompagnées de passage à l’action sont devenues monnaies courantes chez les islamistes qui n’hésitent pas à ôter la vie à des intellectuels téméraires osant défier le « diktat » de la morale immorale de ces troglodytes, venus d’un autre âge. Kamel Daoud, Karim, Karim Akouche, Salman Rushdie, journaliste de Charlie Hebdo… autant d’hommes et de femmes menacées ou assassinées par la horde de criminels qui ne jugent que par le sang.

Amnay