Les joueurs empêchés de quitter le stade : Emeutes à la fin du match de la JSK

4
émeutes au stade

TIZI OUZOU (Tamurt) – De violents affrontements entre les supporters de la JSK et les policiers ont éclaté aux alentours du stade du premier novembre, ce samedi, après la énième débâcle de la JSK qui a disputé un match contre la JSSaoura (zéro partout).

Déjà avant la fin du match, dans les tribunes, l’ambiance était électrique puisqu’il y a eu des jets de pierres sur le terrain. Le gardien de but de la JSSaoura a évité le pire. Une grosse pierre a effleuré sa tête de quelques millimètres. Après que l’arbitre ait sifflé la fin de la rencontre, les affrontements ont commencé à l’intérieur même des tribunes. De nombreux supporters ont eu beaucoup de mal à quitter le stade. Devant ce dernier, les supporters, pour exprimer leur colère devant autant de médiocrité de l’équipe de la JSK, n’ont pas hésité à empêcher carrément les joueurs de la JSK de quitter le stade.

Ils ont scandé des slogans hostiles à Hannachi et les deux entraineurs Moussouni et Rahmouni. Ces trois responsables ont été traités de tous les noms d’oiseaux par les supporters de la JSK. Ces derniers n’ont pas arrêté de jeter des pierres. Les policiers ont riposté avec des bombes lacrymogènes pour disperser la foule. Il a fallu plus d’une heure et demi, après la fin du match pour que le calme revienne un tant soit peu aux alentours du stade.

Tahar Khellaf