Journée mondiale de la presse : Pourquoi les algériens ne lisent plus les journaux ?

17
journaux algériens
journaux algériens

ALGÉRIE (Tamurt) – Le 3 mai, journée mondiale de la liberté de la presse coïncide, cette année, avec la baisse vertigineuse et inédite du nombre de journaux vendus en Algérie. En effet, les algériens ne lisent plus les journaux. Ce qui a poussé les éditeurs de presse à ne plus se soucier d’autre chose que de la publicité institutionnelle, distribuée par l’Anep, pour récolter le maximum d’argent avant de mettre la clé sous le paillasson. Certains gérants de journaux ont même été contraints de tripler le prix de la vente de leurs publications à l’instar de Liberté et El Watan. Ces derniers, pour rappel, n’ont pas échappé à la crise qui pulvérise de plein fouet la presse en Algérie.

Les lecteurs sont de plus en plus conscients que les journaux ne leur disent plus qu’une partie de la vérité quand ils ne cachent pas toutes les « grandes vérités ». Le fait que le pouvoir algérien n’est plus dénoncé par les journaux a fini, avec le temps, par discréditer tous les quotidiens algériens sans exception. Ce qui s’est passé au stade du 5 juillet,  mardi dernier, n’a été rapporté ni commenté par aucun journal algérien. Le fait que les 25 000 supporters kabyles aient hué l’hymne national algérien et s’en sont pris à Ahmed Ouyahia (en lui lançant des slogans hostiles), n’ont été repris par aucun quotidien.

Or, l’information a vite circulé grâce à Internet. Les lecteurs trouvent que, souvent, ce qui est rapporté par certains journaux électroniques et même par les réseaux sociaux, s’approchent plus de la vérité que ce qui écrit quotidiennement par les journaux. En outre, les lecteurs ne sont pas dupes. Le fait que certains journaux électroniques soient bloqués en Algérie est une preuve suffisante qui démontre que toute voix qui dérange est systématiquement étouffée en Algérie. Au rythme où vont les choses, il est clair que les jours des journaux algériens sont vraiment comptés.

Quand on sait que les journalistes des groupes Echourouk et Le temps d’Algérie (du milliardaire Ali Haddad) n’ont pas perçu leurs salaires depuis trois mois et ce ne sont que deux cas parmi tant d’autres, il est évident que l’on se dirigent inéluctablement vers la fin. Le pouvoir algérien ne fait, pour sa part, rien pour sauver cette presse dont il n’a plus besoin, contrairement aux années quatre-vingt-dix. Pour sa propagande, il se sert beaucoup plus des chaines de télévision comme Ennahar et Echourrouk. Tout en bloquant systématiquement tout journal électronique qui ose franchir la ligne rouge.

Pour rappel,  le journal en ligne TSA a été bloqué par le pouvoir pendant plusieurs jours à cause d’une caricature. Il a fallu que TSA licencie le caricaturiste en question pour que ce journal électronique soit de nouveau mis à la disposition des lecteurs. Depuis cet incident, le site Tout sur l’Algérie ne dérange plus le pouvoir. Pis encore, il vient de commettre un article pour dénigrer l’un des plus grands opposants au pouvoir algérien, le grand et talentueux romancier et essayiste Boualem Sansal. Sans doute, il s’agit là d’un gage de soumission au pouvoir algérien.

Tahar Khellaf  

17 COMMENTAIRES

  1. THamurth n’est pas l’Etat arabe. Nuance, qui veut subordonner la Kabylie à l’impératif arabiste ne vient pas en ami, mais en conquerent. D’où l’exigence de clareté. L’Algérie arabe ne sera jamais mon pays ni me repprésenterait jamais. Les choix sont une nécessité et je ne laisserai jamais que votre arabisme me soit imposé.

  2. De chaoui vous n’avez que le passé. Un peuple c’est sa propre culture qui est materialisée dans son Etat. Or, vous voullez une greffe de l’Amazighité dans le corps arabe. Placer le peuple dans la schizophrenie et se contenter de la stabilité dans la boue.

  3. Il n y a rien qui ne peut etre dit dans une seule phrase. Un régime arabiste, que les vrais arabes refusent( la ligue arabe soutient le maroc).

  4. Monsieur Ait Kaci a l’air contrarié, un petit sifflement et notre ami le secessioniste se glissa de nouveau hors du panier, c’est absurde !! De conserver le même texte en déplaçant juste les mots ( Arabisme? Coup d’etat Islamisme) de grâce dépoussièrez votre commentaire? Chassez les époussettes de ce commentaire car elle m’altérent ma vision ( new âge), ce genre de post trempe dans cette molle satisfaction de certains kabyles car :
    Rien de vital là dedans !!
    Pas de révolte !!
    Pas de conscience de l’enjeu !!!

    Go to hell ? Why not !! i think only for you because Algeria isn’t paradise for you, see it as fog !!!!

  5. Le cavalier Chaoui s’arrêta devant le portail sombre de Monsieur Ait Kaci pour ce commentaire édifiant, vous avez l’air contrarié, un petit sifflement et notre sécessionniste se glissa de nouveau hors du panier? Inutile de vous fâcher, l’écriture c’est comme l’armée., on y retrouve de tout
    Quant à la vôtre, elle est tamisée par une montagne sur votre cœur, car le merdier arabe pourrait disparaître, en revanche le peuple algérien survivra à jamais et s’en extirpera avec brio

    I go Back home ?? Why ?? No i’m here
    Inside or outside Algeria , my heart is same, i lovely my country
    Go home to hell et see the fog and fire because Algeria no paradise for you

  6. Doutour est en mission, l’assimilation dont le chaoui est le model. Votre merdier d’Etat arabe issu d’un coup d’Etat ne nous interesse pas! On dit disagree! Go back home.

  7. La Kabylie n’est pas le probléme de ceux qui la mirent sous apartheid. Donc foutez le camp avec vos conseils non demandés! Pauvre cloche. Ni arabe ni arabisable ni par dictature chaoui interposée encore moins par levier islamohasciste imposé.

  8. Presse-peuple. La dictature arabe dure depuis 63, son lot de crime est l’unique message crié par une « presse » de commande

  9. C’est pour moi un plaisir que vous ne soyez pas d’accord avec moi. Ce qui confirme notre divergence anthropologique culturelle et de vision de la societé. La kabylie dit haut et fort non à l’arabisation et sont levier colonial, l’islamisme. L’islamisme a été nourri logè par le régime et a été utilisé comme mercenaire contre la société. Vous pouvez endormir ceux qui sont en phase rem. La Kabylie sait que vous etes une bande de voyoux dès 63!

  10. I’m not agree with you Mister Ait Kaci, i stay and i will be stay Chaoui Amazigh my vision is new more better than your’s
    I am sure your mistakes of situation analysis in Algeria despite your intelligency isn’t well for kabyle people and your many posts are fire !!!!!!
    Forever in your posts : Arabic government, linking between islamists and army, religion
    Take a cup of coffee and Forget
    Scoring for Chaoui 1 for you nothing

  11. Diviser complètement pour régner durablement. . . Parvenir au « point de non retour, à  l’achèvement » de la division, de la séparation, de l’isolement, de la délégitimation de la Kabylie, qui équivaut à la neutralisation politique de cette région rébellionaire dont le Régime militaire a peur. C’est une « stratégie délébérée » conçue et mise en œuvre par le Centre névralgique ou le Cœur et le verbaux du Pouvoir militaro-mafieux qu’est la SM-DRS….. . . Naïma Salhi est d’abord une agent de ladite Police politique secrète. C’est une porte-flingue, une chienne de garde de la Gestapo locale, missionnée et habilitée pour délivrer un message, pour des objectifs bien fixés, un but précis, celui d’aboutir à la division totale, qui constitue une « assurance vie », un « sursis garanti  » pour la Junte dictatoriale militaire…..

  12. Avec ca c’est nous qui serions racistes. Le FFS et le RCD porteront à vie la résponsabilité d’avoir accépté l’Etat arabe…..

  13. 4 mai 2018 à 15:38

    Algérie: Naima Salhi appelle l’armée à « exterminer les kabyles »

    Naima Salhi, par le biais d’un statut publié sur sa page facebook officielle, a appelé l’armée algérienne à « intervenir afin d’exterminer les kabyles, qui menacent la sécurité de l’Algérie», selon elle.

    L’appel de la députée est venu, suite à la réaction des supporters de la JSK, qui avaient tourné le dos à l’hymne national algérien lors de la finale de la coupe d’Algérie et qui avaient également traité les responsables du pays de tous les noms.

    Naima Salhi a exhorté ainsi le vice ministre de la défense, Ahmed Gaid Salah à «réagir et à combattre ces agissements, qui sont dangereux et qui portent atteinte à la stabilité du pays», elle a également déclaré à ce propos: «le rôle de l’armée est de combattre le terrorisme n’est ce pas ?».

    Dans son statut, la députée a également incité les hautes autorités algériennes à prendre au sérieux cette menace et à agir pour « éradiquer ce terrorisme géré par les alliés du bérbéro-sionisme, pour ne pas tomber dans  l’extrémisme et éviter ainsi que des massacres se produisent, tel qu’en Birmanie.

  14. La presse en Algérie obeit au donneur d’ordre, le régime. En effet le principe fondant est l’information au service du baath fln. Sa pedagogie mere est subordonner l’information à la verité du système. El moudjahid avait titré que « Abane était tombé au champ d’honneur », le peuple découvrira que c’est lancien malg qui l’avait assassiné. En effet, pas un seul traitre mot quant au crime du régime en Kabylie en 63 quand 500 membres du Ffs avaient été assassinés. Si au debut on lisait pour interpréter autrement l’info recue, avec le temps la rupture est totalement consommée. Désormais le Net a de fait donné la possibilité au lecteur de s’informer sans passer par le comité central du régime.

  15. N’est ce pas un régime que d’imposer une langue arabe officielle à un peuple qui n’en veut pas?! Sauf que si l’abilité est dite par un arabe cela signifie que l’arabité est la normalité, ce qui n’est pas le cas. Votre paternalisme va outre mesure, jusqu’à nous indiquer quoi penser. Dites si l’information est fausse, dois je demander à votre imam bouteflika quoi penser avant d’écrire!?

    Go to hell you and your arabism!

  16. N’est ce pas un régime que d’imposer une langue arabe officielle à un peuple qui n’en veut pas?! Sauf que si l’abilité est dite par un arabe cela signifie que l’arabité est la normalité, ce qui n’est pas le cas. Votre paternalisme va outre mesure, jusqu’à nous indiquer quoi penser.

    Go to hell you and your arabism!

  17. Bizarre !! Est ce une stat ? Où sont les indicateurs permettant de conjecturer ce constat ????
    En soi, l’idée de pousser les Algériens à lire la presse nationale et internationale paraît être une bonne chose, c’est un défi démocratique, citoyen et éducatif, la démocratie n’est réelle que si les citoyens sont éclairés et donc informés, quant à vous Monsieur Ait Kaci, votre commentaire a un
    goût d’anachronisme d’un autre temps en la reliant intrinsèquement, systématiquement, foncièrement et obsessionnellement au régime ARABE
    L’article est claire et limpide (Les Algeriens ne lisent pas ou pas assez la presse ))
    ( you must be able make différence)

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici