JSK / Hannachi, c’est fini ?

0
Hannachi

KABYLIE (Tamurt) – La fin du règne de Moh Chérif Hannachi à la tête de la JSK (Jeunesse sportive de Kabylie) se profile à l’horizon suite à la tenue, ce lundi 7 août, de la réunion du Conseil d’administration du club. Ce dernier a pris des décisions importantes dont celle inhérente à la destitution de Moh Chérif Hannachi, en tant que président, un poste qu’il occupe depuis 1994 malgré et contre tous.

La décision du conseil d’administration de la JSK, visant à mettre fin à la dictature de Hannachi  est toutefois surprenante car, jusque-là,  Hannachi donnait tout l’air d’un président omnipotent et inamovible du fait qu’il a toujours servi de levier local au pouvoir algérien. Même le conseil d’administration de la JSK, que préside le même Hannachi a été dissous ce lundi et remplacé par une commission dite de surveillance. Toutes ces décisions ont été prises en l’absence de Hannachi, actuellement, au Maroc où il coule des jours heureux (congé). C’est cette commission de surveillance qui devra désormais procéder à la gestion des affaires courantes du club en attendant la tenue, le 7 septembre 2017, d’une autre assemblée générale au cours de laquelle seront élus les nouveaux membres de conseil d’administration ainsi qu’un nouveau président.

La décision de destituer Hannachi ce lundi 7 août, si elle venait à se confirmer officiellement (car avec Hannachi, il faut s’attendre à tout, faut-il le rappeler), est un événement historique. Depuis des années, les enfants du club n’ont pas cessé de se battre, par toutes les voies de lutte pacifique possibles, pour sauver la JSK de la mainmise de Hannachi, en vain. Surtout que l’avenir du club a commencé à être menacé notamment depuis deux saisons où la JSK a frôlé la relégation. En tout état de cause, il est encore prématuré pour crier victoire.

Tahar Khellaf    

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici