Les juifs libyens veulent rentrer chez eux !

13

ETRANGER (Tamurt) ( – Éparpilles depuis des décennies à travers plusieurs pays européens, les juifs libyens qui ont quitté leur pays par contrainte après la prise du pouvoir par la force de Mamaar Khadafi, ils veulent aujourd’hui rentrer chez eux.

« On n’est pas nombreux, mais on veut se constituer en collectif et rentrer chez nous en Libye. On avait tout laissé derrière nous et maintenant que le tyran n’est plus là on veut rentrer malgré l’insécurité pour participer à l’édification de notre pays », nous déclara avec émotion, Maamar, un juif libyen établi en Italie depuis le début des années 1970.

Le nombre de juifs libyens qui ont été obligés de quitter leur pays est plus important qu’on ne le pense. Leurs enfants, aujourd’hui, veulent connaître le pays de leurs ancêtres. « On est libyens comme tous les autres. Les biens de nos parents ont été spoliés par des proches du régime raciste libyen. Aujourd’hui on veut juste rentrer chez nous et vivre chez nous. On a besoin ni de biens ni d’aides ni de rien. On réclame notre droit de rentrer chez nous et nous ne sommes même pas rancuniers », nous déclara notre interlocuteur qui dit garder toujours contact avec des juifs libyens et autres qui sont restés en libye et qui ont vécu en catimini depuis des années.

Les juifs lybiens et algériens sont les plus persécutés par les régimes en place à ce jour. Par contre ceux du Maroc et de Tunisie ont au moins le droit de rentrer chez eux. Le racisme envers ces juifs, qui sont des nord Africains à part entière, est institutionnalisé et assumé par les autorités officielles. « Si ils découvrent que je suis juive, je serais crucifiée », nous déclara un jour une juive algérienne de Boumerdès.

Lounès B